Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Scolaire et collégial

Retour

31 octobre 2022

Hugo Saez - hsaez@medialo.ca

Kodiak : lever de rideau parfait pour les juvéniles en basket

Léonie Millaire en cheffe de file

Kodiak Basket Juvéniles 2210

©Gracieuseté - Amélie Gélinas

L’équipe féminine juvénile du Kodiak, ici entourée de Christian Deshaies, entraîneur-chef ainsi que de son assistante Cassandre Néron, entame une nouvelle saison en Division 1, le plus haut niveau en province.

Ce week-end, l’équipe de basketball juvénile féminine du Mouvement Kodiak a fêté de la meilleure des manières son entrée en lice sur son parquet pour cette nouvelle année en D1. Fraîchement arrivés en D2, les cadets et cadettes ont connu moins de succès.

Christian Deshaies, l’entraîneur-chef de cette équipe de basketball féminine juvénile, ne pouvait pas rêver mieux. Ses joueuses sont idéalement entrées dans leur saison de Division 1 en dominant l’équipe de l’école secondaire de Mortagne de Boucherville (58-55). « Ce qui a fait la différence, c’est notre constance au niveau des efforts, à la fois sur le plan physique et mental. Les filles ont été capables de jouer 40 minutes peu importe que ça aille bien ou mal », analyse le tacticien du collectif. Nommée joueuse étoile de la partie, la jeune Léonie Millaire a terminé meilleure marqueuse de la rencontre avec 18 points au total. Kinduelo Lumbu et Kelly-Anne Hanburry, qui ont respectivement inscrit 10 et 9 points, ont également contribué au succès des locales.  

Une première victoire synonyme de confiance pour la suite du championnat. « On a beaucoup travaillé à augmenter notre vitesse d’exécution pour atteindre une vitesse comparable à celle des équipes de la ligue. Il nous faut encore travailler au niveau de la technique, on a eu beaucoup de revirements mais je suis content », appuie Christian Deshaies.  

La troupe poursuit son épopée à domicile, avec la réception du Collège Jésus-Marie le samedi 12 novembre à 10 heures. 

Moins de réussite pour les plus jeunes 

Les cadets et cadettes étaient également de la partie au gymnase du pavillon La Forêt. Ces deux équipes recevaient en effet les Harfangs de l’école secondaire le Triolet de Sherbrooke. En ce qui concerne la rencontre féminine, les visiteuses ont pris le dessus (40-52). À noter l’adresse de Maé Choquette ainsi que de Britany Gagnon, qui terminent le match avec 12 et 10 points. Le sort a malheureusement été le même pour l’équipe masculine, défaite 88 à 71. Xavier Kinduelo-Lumbu, auteur de 22 points, avait la main chaude tout comme Jérôme Rousseau et sa production offensive qui s’élève à 14 points.  

Les cadets et cadettes ont rendez-vous les 11 et 12 novembre à domicile, dans le cadre d’une double confrontation face au Phénix de l’école polyvalente Nicolas-Gatineau. En revanche, les cadets quitteront Amos pour enchaîner trois matchs consécutifs sur la route les 25, 26 et 27 novembre contre La Seigneurie, Paul-Hubert et enfin l’Odysée.  

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média