Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Hockey

Retour

01 novembre 2022

Pierre-Olivier Poulin - popoulin@lexismedia.ca

Les Forestiers font le plein de points au Saguenay

Cinq points sur une possibilité de six à Arvida

Forestiers Amos - 2022-2023

©gracieuseté - Dany Germain

Le premier de trois week-ends sur la route s'est bien déroulé pour les Forestiers d'Amos, au Fyer des loisirs de Jonquière.

HOCKEY M18 AAA - La séquence de six matchs sur la route a débuté du bon pied pour les Forestiers d’Amos. En escale à Arvida, ceux-ci ont fait preuve d’opportunisme pour amasser cinq points sur une possibilité de six, grâce à des victoires de 5 à 1 et 4 à 3 (prolongation) face aux Élites de Jonquière.

Aidés par quelques arrêts clés de leurs gardiens durant la fin de semaine, les Abitibiens ont pu calmer le jeu sur la glace et dans les estrades du Foyer des loisirs. Exceptée la deuxième période de la rencontre de dimanche, où les Élites ont ramené le tout à une égalité de 3 à 3, les Forestiers ont eu les deux mains sur le volant.  

Évoluant en prolongation pour la première fois de la saison, Amos n’a rien laissé aux Élites. Isaac Paré (4) a complété le tout pour donner les deux points aux visiteurs. Avec une passe sur le but gagnant, Hemrick Carbonneau a rejoint William Arsenault au sommet des pointeurs des Forestiers, avec 12 points. 

«On a donné plus de chances de marquer dans la deuxième période, dimanche, que dans tout le reste de la fin de semaine. Cette semaine, on va se reparler en équipe pour discuter de cette période et de comment on doit se comporter lorsqu’on a une avance de début de partie. Le point positif est que nos joueurs se sont ressaisis en troisième», explique Shawn Lanoue. 

Une sortie qui a aussi fait du bien au gardien Mathis Pilon. Blessé plus tôt cette saison, l’ancien des Citadelles de Rouyn-Noranda a connu des départs un peu plus difficiles après son retour au jeu. En plus de réaliser 28 arrêts dans la victoire de dimanche, ses coéquipiers ne l’ont pas laissé tomber après la tentative de remontée des Élites. 

«Dernièrement, ça n’allait pas comme Mathis l’avait souhaité. Dimanche, les joueurs ont joué pour lui et il a arrêté les rondelles. Il nous a fait gagner ce match», croit Lanoue.  

Un test attendu 

La prochaine fin de semaine promet un doublé fort attendu par beaucoup de membres des Forestiers. En visite à Varennes et à Boucherville pour y affronter les Gaulois de Saint-Hyacinthe, les Amossois croiseront le fer face à l’équipe hôtesse des championnats canadiens des clubs M18 AAA (connu auparavant sous le nom de la Coupe Telus). 

«On sait déjà qu’ils vont participer. À partir de là, est-ce qu’on est capable de rivaliser avec des équipes qui vont jouer dans ce championnat ? C’est là qu’on va le savoir, juge Shawn Lanoue. C’est un beau défi en ce début de saison encourageant.» 

Installés au 7e rang du circuit Lévesque, les Gaulois ne possèdent que quatre points d’avance sur les Forestiers au classement général. Par contre, Saint-Hyacinthe a la particularité d’évoluer dans une division très relevée, en compagnie des Cantonniers de Magog (triples champions en titre) et les Lions du Lac-Saint-Louis (égalité au 2e rang du classement général).  

«Avec notre façon de jouer, on est capable de frustrer des joueurs qui veulent faire des points. Des gars comme Caleb Desnoyers et Émile Guité veulent être repêchés haut dans la LHJMQ. S’ils ne font pas de points, il y a des chances qu’ils se fâchent. C’est dans des moments comme ça qu’on peut capitaliser», pense l’instructeur. 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média