Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Scolaire et collégial

Retour

02 novembre 2022

Hugo Saez - hsaez@medialo.ca

Le Mouvement Kodiak lance sa campagne d’agrumes

Faire le plein de vitamines

Pommes

©Photo Le Citoyen - Hugo Saez

La vente d’agrumes et de pommes s’inscrit dans le cadre de la campagne de financement du Mouvement Kodiak, destinée à aider les jeunes à bénéficier d’un environnement scolaire et sportif sain et optimal.

Une fois n’est pas coutume, la traditionnelle campagne d’agrumes et de pommes mise en place par le Mouvement Kodiak refait son apparition. Une initiative remise au goût du jour avec l’arrivée d’une nouveauté cette année : la possibilité de commander en ligne.

Avis aux amatrices et amateurs de fruits en tous genres. Pommes, oranges ou encore pamplemousses pour ceux qui préfèrent l’amertume : il y en a pour tous les goûts. Depuis le 26 octobre et jusqu’au 18 novembre, la prise de commande de fruits est ouverte. Le client pourra ensuite venir récupérer ses caisses les 7 et 8 décembre prochain (entre 12h et 21h) au local de la Foresterie, situé au 751, 4e Rue Est à Amos. Une belle façon de soutenir le financement du sport étudiant.  

Au sein du Centre de services scolaire Harricana d’Amos, ce sont près de 600 athlètes qui sont regroupés avec l’envie de s’épanouir, à la fois sur le plan scolaire et sportif. « Je dirais donc que l’objectif principal de cette campagne d’agrumes est de maintenir ce service de qualité accessible à tous. La dernière chose que l’on voudrait est qu’un athlète ne s’inscrive pas à son sport faute de moyen financier », explicite Pierre Roy, nouveau président de la fondation du Mouvement Kodiak. Ce dernier succède à Marc Gosselin, qui a fait un mandat de plus de 12 ans comme président. 

Apparition de la vente en ligne 

Contrairement aux années précédentes, les clients peuvent désormais acheter leurs paniers de fruits par l’intermédiaire d’une plateforme en ligne. Cela permet de faciliter le travail des bénévoles notamment, dont fait partie l’association des retraités du CSSH entre autres. Il est également possible d’encourager un athlète au choix directement par Internet. Un accomplissement rendu possible grâce à la collaboration du service informatique du Centre de services scolaire Harricana ainsi que l’aide de Caroline Thivierge, collaboratrice. Faire une bonne action tout en se faisant plaisir à ses papilles gustatives, c’est donc possible. 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média