Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Hockey

Retour

04 novembre 2022

Pierre-Olivier Poulin - popoulin@lexismedia.ca

Darveau et les Tigres ne donnent rien aux Foreurs

Foreurs Val-d'Or - Maxime Desruisseaux

©gracieuseté - Dany Germain

Victimes de Nathan Darveau et de la défensive des Tigres, les Foreurs de Val-d'Or sont blanchis pour un deuxième soir de suite.

HOCKEY JUNIOR - Les Foreurs de Val-d’Or ont frappé à la porte, mais les Tigres de Victoriaville ont décidé de faire la sourde oreille et de ne pas répondre. Dans un duel aussi défensif que bizarre, ces derniers l’ont emporté 1 à 0, vendredi soir, dans le Centre-du-Québec.

Sur papier, tous les éléments étaient en place pour que les partisans rassemblés au Colisée Desjardins soient témoins de beaucoup de buts. En plus de mettre en scène deux des cinq meilleures attaques de la LHJMQ, quatre des 10 meilleurs pointeurs du circuit étaient en uniforme.

Or, les deux équipes ont aussi la chance de compter sur deux des meilleurs gardiens de la LHJMQ, en le Rouynorandien Nathan Darveau et William Blackburn. Au final, ces deux éléments ont brillé, à leur façon, en ce vendredi soir, alors que les deux cerbères ont livré une chaude lutte devant leur filet.

Tous les deux responsables de 24 arrêts dans cette rencontre, les gardiens ont dû se lever au moment opportun pour neutraliser un tir de pénalité octroyé des deux côtés à Loick Daigle et à Zachaël Turgeon. La preuve ultime de l'abracadabrante tournure de ce duel, un but sans aide d’un défenseur aura fait la différence au tableau indicateur. Après que le dégagement de Tomas Cibulka a été dévié par un officiel, Benjamin Vigneault (3) a profité du chaos en zone valdorienne pour diriger un tir de la pointe qui a eu raison de Blackburn en première période.  

«Je dis souvent que la game est toujours honnête. On n’a pas triché sur cette séquence, mais on a fait un mauvais changement. La rondelle retombe sur la palette d’un joueur adverse et elle finit en arrière au fond de notre filet. Il faut être concentré pendant 60 minutes», note Maxime Desruisseaux.

«Au final, c’était un bon match de hockey junior. Les deux équipes ont compétitionné, le pointage était serré et il y a eu des chances de marquer des deux côtés. Tout était bien balancé.»

Le compteur à zéro

Cette belle performance défensive de la troupe de Carl Mallette vient ajouter à la belle saison qui se construit tranquillement dans les Bois-Francs. Ayant en main le troisième meilleur rendement au chapitre des buts contre dans la LHJMQ, les Victoriavillois ont servi leur médecine afin d’aller chercher les deux points au classement.

Au-delà du jeu blanc, Darveau continue de bien faire paraître ses patrons, qui ont sélectionné l’Abitibien en 11e ronde à l’été 2019. En plus d’amasser une cinquième victoire en 12 parties, le gardien a gonflé encore plus ses statistiques personnelles, alors qu’il a maintenant une moyenne de buts alloués de 2,04 et un pourcentage d’efficacité de ,935.

Même lorsque les Foreurs ont tenté le tout pour le tout à six contre cinq, il n’y avait rien à faire pour fissurer le blindage des Tigres. Ceux-ci se retrouvent donc blanchis de la feuille de pointage pour la deuxième fois en 48 heures.

«Offensivement, on a fait de bonnes choses. Parfois, je trouve qu’on joue trop de finesse au lieu de garder ça simple, juge l'entraîneur des Foreurs De plus, Justin Robidas a frappé la barre horizontale sur une échappée et Nathan Brisson a manqué un filet presque ouvert».

Les Foreurs termineront leur voyage de trois parties en visitant les Olympiques de Gatineau, dimanche après-midi. Plus tôt aujourd’hui, la ligue a sévi envers l’attaquant Charles-Antoine Beauregard, expulsé du match de jeudi pour des propos discriminatoires. La recrue a reçu une suspension de cinq rencontres.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média