Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Scolaire et collégial

Retour

05 novembre 2022

Hugo Saez - hsaez@medialo.ca

Gaillards: Lions domptés, goût de la victoire retrouvé

Un troisième acte prolifique

Gaillards-Lions 221105

©Gracieuseté - Alex Riglet

La joie se lit sur les visages des Gaillards, qui retrouvent le sourire grâce à ce deuxième succès qui leur échappait jusqu’alors.

Alors qu’ils étaient menés à l’approche de la dernière période, les Gaillards ont renversé les Lions du Cégep Champlain St. Lawrence de Québec (6-4). Il s’agit de la deuxième victoire de la saison pour les joueurs de Maxime Boisclair.

Le week-end démarre de la meilleure des manières pour les hockeyeurs du Cégep de l’Abitibi-Témiscamingue, qui retrouvent le sourire. Tout n’a pas été rose pour autant, mais les Gaillards ont pu s’appuyer sur un finish remarquable. De l’autre côté de la patinoire, les Lions peuvent regretter leur manque de pragmatisme dans leurs moments forts. Des occasions, ils en ont eu et ce, au cours de la seconde période notamment.  

Les deux équipes sont montées en puissance au fur et à mesure du match. L’après-midi a d’abord été laborieux pour l’ensemble des acteurs de la partie. De nombreuses imprécisions dans les transmissions et plus globalement en ce qui concerne la gestion de la rondelle : les collectifs ont quelque peu balbutié leur hockey dans un premier temps. Preuve en est, il n’y a eu que onze lancers au total sur l’ensemble des vingt premières minutes. Les joueurs semblent peu inspirés, mais surtout brouillons. Mathis Rocheleau, dont un lancer avait déjà heurté le poteau précédemment, ouvre néanmoins la marque pour les locaux.  

« On a bien joué défensivement » 

Jusqu’ici endormis, les Lions se réveillent et sonnent la charge en seconde période. Mathis Croteau profite d’une rondelle cafouillée par Mylan Hamel pour tromper Horth avant qu’Émerick Bussieres fassent de même par la suite. Il s’agit d’ailleurs de la onzième réalisation pour ce dernier, qui s’affirme comme l’un des piliers de sa formation en ce début de saison. C’est alors que Zachary Horth intervient. Les punitions s’enchaînent pour les Gaillards et en infériorité numérique, le portier rouynorandien s’illustre à de nombreuses reprises, empêchant les visiteurs de faire le break. « On a bien joué défensivement, on a corrigé les petits détails par rapport aux autres parties », rapporte Maxime Boisclair à l’issue du match. Une défense de fer qui a suffit pour neutraliser les Lions et calmer leurs rugissements. 

Les Gaillards ont fini le travail dans le dernier acte, plus incisifs et repartent victorieux d’un mano à mano plein de suspense. « Je leur ai dit qu’il fallait amener la rondelle un peu plus au filet, tout en coupant le nombre de lancers que l’on accordait », renseigne l’entraîneur-chef des Gaillards à propos des consignes passées à ses joueurs entre la deuxième et troisième période. Côté Lions, Ludovic Dastous et Mikael Germain ont logé la rondelle dans le filet de Horth. En ce qui concerne les locaux, Thomas Magny s’est révélé précieux en inscrivant un doublé, juste après un but de Mathis Guévin. Félix-Antoine Dubé, meilleur buteur des Gaillards depuis le début de la saison (8 buts en 13 matchs), est venu sceller la victoire dans un filet désert en toute fin de rencontre. 

Prochain match demain à 12h30 contre ces mêmes Lions du Cégep Champlain St. Lawrence. Les étudiants-athlètes du Cégep de l’Abitibi-Témiscamingue comptent bien continuer sur leur lancée. « On a eu des moments un peu plus difficiles depuis le début de l’année mais là je pense que ça fait du bien aux boys. Il faut juste garder la tête froide et revenir en force demain », prévient Maxime Boisclair.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média