Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Sports

Retour

08 novembre 2022

Hugo Saez - hsaez@medialo.ca

Alex Bellemarre champion senior du Québec d’haltérophilie

Trois records au total

Alex Bellemarre championnat senior Québec 2022

©Gracieuseté - Bastien Bonnamant

Alex Bellemarre continue de briller sur la scène nationale et se prépare désormais pour ses cinquièmes championnats du monde, qui auront lieu en Colombie début décembre.

Ce samedi 5 novembre, Alex Bellemarre a pris part au Championnat senior du Québec d’haltérophilie, qui se déroulait à Sherbrooke. Une compétition au cours de laquelle l’athlète a été l’auteur d’une belle moisson de médailles.

« Je me suis bien senti. Je savais que j’étais en bonne forme, mais je ne m’attendais pas à faire ça. C’était vraiment un test sur ma condition physique donc j’étais surpris de mes performances », réagit Alex Bellemarre à la suite du championnat senior du Québec d’haltérophilie. Ces performances évoquées, ce sont trois records canadiens décrochés dans la catégorie des moins de 89 kg. Pour être plus précis, cela correspond à 165 kg à l’arraché, 193 kg à l’épaulé-jeté et un total de 358 kg. Alex Bellemarre a ainsi remporté la compétition dans sa catégorie de poids ainsi que la plaque du meilleur athlète masculin de la compétition toutes catégories de poids confondues.  

Tout cela est de bon augure pour la suite des choses et plus particulièrement les championnats du monde séniors, qui se tiendront à Bogota en Colombie au début du mois prochain. « Comparé à ceux de 2018, j’ai vraiment hâte. Je suis plus confiant et plus d’attaque à compétitionner », prévient le Macamicois. S’il s’apprête à participer à ses cinquièmes championnats du monde, ce dernier assure qu’ils auront « la même saveur que les premiers. » 

À la conquête de Paris 2024 

L’haltérophile voit aussi les choses en grand en vue des Jeux Olympiques de Paris 2024. « J’ai changé d’entraîneur cet été. Ça m’a permis de progresser au niveau mental et de voir des nouveaux défauts à corriger », renseigne celui qui ambitionne décrocher une qualification pour Paris 2024. Pour ce faire, Alex Bellemarre doit néanmoins se classer dans le top 10 mondial dans sa catégorie. Un défi de taille visiblement prêt à être relevé dont la première étape est Bogota, début décembre. 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média