Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Sports

Retour

18 novembre 2022

Pierre-Olivier Poulin - popoulin@lexismedia.ca

«Ce qui m’agace, c’est le fait qu’on s’endort pendant le match»

Les Forestiers se mettent des bâtons dans les roues à Québec et à Lévis

Forestiers Amos - 2022-2023

©gracieuseté - Dany Germain

L'adversaire a profité des carences dans l'effort des Forestiers pour l'emporter.

HOCKEY M18 AAA - Des milliers de kilomètres plus tard, les Forestiers d’Amos ont enfin conclu leur séquence de six matchs de suite sur la route. Défaits à deux reprises contre Saint-Hyacinthe, les Amossois n’ont pas eu plus de succès le week-end dernier, avec deux revers à Québec et Lévis.

Face à possiblement l’équipe de l’heure de la ligue M18 AAA, les Abitibiens se sont endormis l’espace d’un moment face au Blizzard du Séminaire Saint-François (10 victoires en 11 matchs). Un manque de concentration pendant un peu plus de cinq minutes aura permis à ce dernier d’inscrire cinq buts rapides pour prendre les devants 5 à 1 en première période. 

Même si les Forestiers se sont ressaisis par la suite, le mal était déjà fait pour les visiteurs, qui se sont inclinés au compte de 6 à 3. 

Le même scénario s’est répété le lendemain face aux Chevaliers de Lévis. Un bon début de match a été assombri par une baisse d’énergie profitable à l’adversaire. Cette fois-ci, la pente était juste assez facile à remonter pour que les Forestiers créent l’égalité 3 à 3 et envoient le duel en temps supplémentaire. Les Lévisiens ont finalement eu le dernier mot en tirs de barrage. 

«Tout le monde a un rôle et sait ce qu’il a à faire. Tout le monde joue égal et est important. Notre objectif est d’être en haut du deuxième tier, il faut trouver un moyen de jouer 60 minutes. C’est notre prochain objectif», a statué l’entraîneur-chef Shawn Lanoue. 

«On sait qu’on est capable de jouer contre Lévis. On sait qu’on est capable de jouer contre le Séminaire Saint-François. On sait qu’on est capable de jouer contre Saint-Eustache. Ce qui m’agace, c’est le fait qu’on s’endort pendant le match», a-t-il continué. 

De l’énergie sur un match 

Enfin de retour devant ses partisans cette fin de semaine, les Forestiers auront droit à un léger changement dans leur routine. Pour une rare fois, l’équipe ne disputera qu’une seule rencontre au courant de la semaine. Pour cette occasion, le Rousseau-Royal de Laval-Montréal sera présent, samedi, au Complexe sportif Desjardins.  

Un changement simple au premier coup d’œil, mais qui aura certainement un impact dans la gestion des effectifs de Shawn Lanoue. 

«J’ai hâte. Après ce match, les joueurs vont avoir trois journées de congé, car ça va être la relâche scolaire. C’est un bon moment d’avoir juste un match. La dynamique de gestion de banc n’est pas la même, notamment avec les gardiens. Disputer juste un match peut amener une énergie nouvelle…mais c’est la seule fois que ça va arriver cette saison», entrevoit-il.  

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média