Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Société

Retour

21 novembre 2022

Lucie Charest - lcharest@lexismedia.ca

Hommes, papas et enfants pourront repartir du bon pied

La Maison Oxygène inaugure cinq logements sociaux pour une clientèle souvent oubliée

Tomy Cousineau

©Lucie Charest - Le Citoyen

Conscient des impacts sociaux et familiaux de ce projet titanesque, Tommy Cousineau était plutôt fébrile quelques heures avant l’inauguration officielle .

Trois logements de type loft pour père-enfant et deux logements pour hommes pourront désormais contribuer à aider des hommes en processus de nouveau départ à mettre davantage de chances de leur côté. Un projet qui a trouvé une oreille attentive chez de nombreux partenaires financiers.

«D’une manière, le confinement nous aura permis de nous pencher sur cet aspect et de pallier la situation des hommes qui traversent une période difficile, soit à la suite d’une séparation ou d’un autre événement difficile à traverser», a indiqué Tommy Cousineau, directeur général du Groupe IMAGE et de la Maison Oxygène du Témiscamingue.

La maison Oxygène second souffle, ou hébergement à plus long terme, inaugurée à Ville-Marie ce 21 novembre, est la troisième à voir ainsi le jour à l’échelle du Québec.

À moyen terme

«Ces logements s’adressent à des hommes qui font déjà affaire avec nos services, a poursuivi M. Cousineau. À la suite d’un séjour de trois à six mois, on se butait à la pénurie de logements. Nous avions des pères et des hommes qui avaient un bon potentiel de projet de vie, soit quand il sont en processus de retourner sur le marché du travail ou d’un retour à l’école.»

Ces logements sont entièrement meublés par la Maison Oxygène. Il s’agit de séjours moyens de un an à trois ans. Un intervenant effectue également un suivi hebdomadaire auprès des locataires pendant la durée de leur séjour respectif. Fait à noter, les coûts pour les locataires sont inférieurs à ceux des logements sociaux traditionnels, soit entre 350 $ à 400 $ par mois.

«Avant le lancement officiel, un papa qui avait fait appel à nos services, et a pu habiter ici, a pu obtenir la garde partagée de son enfant» - Tommy Cousineau

Financement

Les principaux partenaires de ce projet avoisinant le demi-million sont la MRC de Témiscamingue, le CISSS de l’Abitibi-Témiscamingue, la Caisse Desjardins du Témiscamingue et Bell Cause pour la cause. «Nous tenons à les remercier pour leur générosité, a rappelé Tommy Cousineau. À titre d’exemple, nous avions demandé 30 000 $ à la MRC de Témiscamingue, ils sont revenus avec 60 000 $. Pour nous, il s’agissait d’une première historique. Le CISSSAT a donné 130 000 $, Desjardins, 19 000 $, Bell cause pour la cause 18 000 $. Toute cette aide nous a permis d’avoir une bonne mise de fonds et de n’engager qu’une très mince hypothèque.»

Travail colossal

Christine Fortin, directrice générale du Réseau Maisons Oxygène a profité de l’occasion pour souligner l’envergure du travail terrain effectué par Tommy Cousineau et son équipe. Je tiens à saluer leur travail exceptionnel pour avoir rendu ce projet possible, a-t-elle noté. La Maison Oxygène Témiscamingue, ainsi que les 22 autres Maisons Oxygène au Québec, investissent sans relâche de nombreux efforts pour mieux répondre aux besoins des pères et de leurs enfants. Une journée comme aujourd’hui est un grand moment d’espoir et de fierté.»

À peine inaugurée, la Maison Oxygène second souffle de Ville-Marie a déjà contribuée à améliorer le sort d’un papa et de son enfant.

«Avant le lancement officiel, un papa qui avait fait appel à nos services, et a pu habiter ici, a pu obtenir la garde partagée de son enfant, s’est réjoui Tommy Cousineau. Aujurd’hui il a son propre appartement et a ainsi pu redémarrer sa vie sur de toutes nouvelles bases.»

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média