Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Sports

Retour

21 novembre 2022

Hugo Saez - hsaez@medialo.ca

Reily Provost sous les couleurs du Québec

Première sélection au sein de l’équipe du Québec pour la Valdorienne

Reily Provost et Dany Delisle

©Gracieuseté - Dany Delisle

Reily Provost devient par la même occasion la première nageuse originaire de l’Abitibi à représenter la région sur une compétition d’un tel calibre.

En décembre prochain, Reily Provost a été retenue par l’équipe du Québec pour prendre part à l’Ontario Junior International (OJI), qui se déroulera au Centre sportif panaméricain de Toronto. Un nouvel accomplissement pour la nageuse de 18 ans, qui fait suite à sa première apparition sur une étape de la Coupe du monde FINA.  

Reily Provost n’a pas fait ses adieux au bassin du Centre sportif panaméricain de Toronto à l’issue de la deuxième étape de la Coupe du monde à laquelle elle a été invitée. Bien au contraire. L’étudiante en techniques policières sera de nouveau au cœur de ses lignes d’eau lors de l’Ontario Junior International, du 16 au 18 décembre prochain. En effet, la nageuse a été retenue pour l’épreuve au dos par l’équipe du Québec grâce à ses performances de l’année passée et ses points obtenus sur la charte FINA. « Quand tu fais un temps sur le dos, ça te donne un certain nombre de points. Ensuite, eux additionnent les meilleures performances au dos et regardent celles et ceux qui ont le plus haut taux de points », explique Dany Delisle, sa coach. Au total, ce sont sept filles et autant de garçons qui nageront pour cette équipe à l’occasion de cette compétition d’envergure. 

À noter que Dany Delisle, qui l’entraîne depuis huit ans maintenant, sera elle-aussi du voyage en tant qu’entraîneure adjointe de l’équipe du Québec. « C’est un peu comme si on avait atteint les Olympiques pour nous. Il y a seulement 7 filles et 7 garçons qui vont vivre ça donc ça va être une très belle aventure. C’est une fierté et un bel honneur », reconnaît cette dernière. Un beau moment de partage en perspective pour ces deux femmes, qui entretiennent déjà une relation plus que fusionnelle. 

« Une grosse grosse grosse marche » 

Cette sélection en équipe du Québec intervient quelques semaines après les premières nages de Reily Provost en Coupe du monde, aux côtés des meilleures nageuses de la planète. Un moment singulier qui a oscillé entre fierté et excitation pour sa coach. « On a accompli de belles choses ensemble. Être invitées à une compétition d’un si gros calibre c’est encore plus qu’une fierté, c’est au-delà de nos attentes. On est allées au championnat canadien cet été et c’était déjà un bel accomplissement. On a gravi une grosse grosse grosse marche en allant là », tient à souligner Dany Delisle. 

Outre la performance en elle-même, cette compétition a constitué un gain d’expérience non négligeable qui lui servira sans aucun doute pour la suite de sa carrière. « On a vu un record mondial le samedi soir, les meilleurs canadiennes et américaines… C’était incroyable à voir et on a profité du moment à regarder et à analyser les courses de toutes ces athlètes », raconte son entraîneure. Entre participation à la Coupe du monde et sélection au sein de l’équipe du Québec, une chose est certaine : Reily Provost n’a pas fini de nager vers le haut niveau.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média