Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

24 novembre 2022

Pierre-Olivier Poulin - popoulin@lexismedia.ca

Phase 3 : Val-d’Or adopte un emprunt de 5,4 M$

Un montant bonifié comme filet de sécurité

Céline Brindamour

©Pierre-Olivier Poulin - Le Citoyen Rouyn - La Sarre

La mairesse de Val-d’Or, Céline Brindamour, et son conseil municipal ont approuvé l’emprunt d’environ 5,4 M$ pour les travaux de la phase 3 du centre-ville.

MUNICIPAL - Toujours en préparation en vue des importants travaux qui attendent le centre-ville de Val-d’Or à l’été 2023, le conseil municipal a entériné, lundi soir, un emprunt de 5 435 600 $.

Ce montant couvrira la réfection des services municipaux et le réaménagement de la surface dans la section entre la 7e et la 8e Rue, le long de la 3e Avenue. Vue comme la plus importante phase des cinq phases du grand projet de revitalisation du secteur, cette troisième étape inclura d’importants chantiers qui toucheront le système des égouts. 

Au moment d’amorcer la phase 1, il y a quelques années, on parlait d’un investissement juste en-dessous de 4 M$ pour la troisième phase. Le présent contexte économique explique en partie cette hausse de 1,5 M$. Toutefois, la Ville de Val-d’Or voulait aussi se donner un filet de sécurité supplémentaire pour faire face à des imprévus en cours de processus, en plus de couvrir les frais d’intérêt. 

«Ce n’est pas parce qu’on a le règlement d’emprunt qu’on a l’autorisation de dépenser comme on veut, rassure la mairesse Céline Brindamour. On veut juste s’assurer de ne pas arriver à court et être obligé de faire d’autres emprunts». 

Dans les dernières semaines, le conseil municipal a pu obtenir des subventions qui seront allouées aux commerçants qui devront faire certains aménagements pour alléger les impacts des futurs travaux. 

«On est en train de regarder avec un organisme pour soutenir les marchands. Autant qu’on encourage présentement les gens à aller magasiner dans nos commerces et encourager l’achat local, autant que ceux-ci pourront avoir accès à de l’aide professionnel pour les phases 3 et 4», avance Mme Brindamour. 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média