Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Société

Retour

02 décembre 2022

Audrey-Anne Gauthier - aagauthier@lexismedia.ca

98% des travaux effectués pour la Cathédrale d’Amos

Dernière pierre extérieure posée

Cathédrale d'Amos

©Gracieuseté Fondation Héritage de la Cathédrale d'Amos - Le Citoyen Rouyn - La Sarre

La façade Est de la Cathédrale suite aux travaux de restauration qui impliquait le remplacement complet des briques et des pierres d’Amos ainsi que la réfection des fenêtres.

La Fondation Héritage de la Cathédrale d’Amos ainsi que la Fabrique de la paroisse Ste-Thérèse d’Avila d’Amos annoncent que les travaux de réfection du parement extérieur de la Cathédrale sont exécutés à 98%.  

C’est le 5 octobre dernier que la dernière pierre a été posée. Ce geste représente un travail de reconstitution colossal. Elle a été installée par l’équipe d’Atwill-Morin Québec avec la présence de représentants de la Fabrique ainsi que la députée d’Abitibi-Ouest, Suzanne Blais.  

Finalisation de tous les travaux au printemps 2023 

M. Pierre Roch, chargé de projet et président de la Fabrique de la paroisse Ste-Thérèse d’Avila précise que « la dernière phase de ce projet d’envergure prendra fin au printemps 2023. La finalisation des travaux comprend la pose d’une partie des mosaïques ainsi que certains aménagements de l’extérieur du bâtiment, tels que le parvis et le terrassement. » La tâche était énorme. En plus des réparations mécaniques et électriques ainsi que des fissures à la fondation, les travaux comprenaient également d’autres éléments. « La restauration intégrale de l’extérieur de la Cathédrale incluait également le renouvellement du cuivre à la base du dôme, la restauration des fenêtres et des mosaïques ainsi que le remplacement de chacune des 50 000 briques et des 3 500 pierres d’Amos! » 

Une communauté mobilisée 

Pour M. Ghislain Roy, président de la Fondation Héritage de la Cathédrale d’Amos, « l’aboutissement des travaux de restauration de la Cathédrale est possible grâce à une mobilisation exemplaire de la communauté, du ministère de la Culture et des Communications et du Conseil du Patrimoine Religieux du Québec. Les fonds amassés lors de la campagne de financement ont permis de remplir l’engagement communautaire nécessaire à la réalisation de l’ensemble de la réfection et permettent aussi le lègue d’un fonds permanent visant à assurer l’entretien du bâtiment à long terme. » Afin de conserver cette cathédrale unique en Amérique du Nord et construite en moins de 14 mois sous les plans de l’architecte Aristide Beaugrand-Champagne en 1922, l’ensemble des travaux a été effectué dans le respect des normes patrimoniales.  

Une structure en mémoire de la mobilisation communautaire 

Au début novembre, les premières coulées de béton ont été faites afin de préparer l’installation de la future structure permanente qui sera édifiée juste en face de la façade Est de la Cathédrale d’Amos. Cette structure permanente rendra hommage à l’immense mobilisation de la communauté. « Des panneaux d’interprétation seront installés afin d’en faire un attrait touristique permanent en mémoire des démarches et des travaux encourus pour conserver ce monument patrimonial d’une valeur inestimable », souligne M. Roy. Les contributions de plus de 5 000$ et plus seront honorées sur la structure qui prendra place sur le terrain de la Fabrique. Il est toujours possible de prendre part à cette campagne de financement historique et ce, jusqu’en mars 2023.  

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média