Carrières dans votre région Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Hockey

Retour

04 décembre 2022

Pierre-Olivier Poulin - popoulin@lexismedia.ca

Les toutous pleuvent, mais Québec a encore le dernier mot

Foreurs Val-d'Or - Remparts Québec

©gracieuseté - Dany Germain

Alexandre Doucet est le premier joueur de la LHJMQ à atteindre le plateau des 25 buts, cette saison.

HOCKEY JUNIOR - À 20 minutes d’une belle surprise contre les Remparts de Québec, les Foreurs de Val-d’Or n’ont pas été capables de terminer le travail. Trois buts consécutifs des Diables rouges lors des 20 dernières minutes ont été suffisants dans une victoire de 5 à 3 des hommes de Patrick Roy.

Dans ce deuxième duel de trois en sept jours entre les deux équipes, les Foreurs en ont donné pour leur argent aux spectateurs réunis pour le traditionnel lancer des toutous.

En avant 3 à 2 après 40 minutes, les locaux ont vu l’adversaire revenir dans la rencontre à la suite du but égalisateur de Charles Savoie (7). Par la suite, la frustration a gagné le camp des Valdoriens. Pendant que Justin Robidas était occupé à aller chercher un nouveau bâton à la suite d'un cinglage adverse, Vsevolod Komarov (2) a profité de la confusion dans le territoire du vert et or pour battre Mathys Fernandez dans le haut du filet. Le capitaine Théo Rochette (15) a planté le clou final avec moins de quatre minutes à faire.

«On a joué un bon match, mais on est devenu frustré après le quatrième but. C'est peut-être ça la seule tâche grise de notre partie, mais ça fait partie de l’apprentissage. Nous étions juste en retard d’un but, donc on était capable de revenir. Je trouvais qu’on jouait frustré, au lieu de faire les bonnes choses», juge l'entraîneur Maxime Desruisseaux.

Le gardien William Rousseau a aussi mis son empreinte dans cette rencontre, en allongeant désespérément la mitaine au dernier moment pour frustrer Kale McCallum. Un point tournant dans la rencontre qui aurait changé la donne et donné une avance de 4 à 2 au vert et or.

«Kale a carrément couché le gardien et il a tout fait sauf marquer. Si on capitalisait là-dessus, c'est un résultat différent. Dans l’ensemble, ç’a été une bonne semaine. C’était de bonnes machines de hockey et on a bien répondu».

Dans le camp vaincu, Alexandre Doucet continue de rouler à un train d’enfer par les temps qui courent. En amassant deux buts dans la défaite, le vétéran de 20 ans enregistre maintenant une séquence de six matchs consécutifs avec au moins deux points. Nathan Bolduc y est allé de son troisième de l’année pour donner les devants à son équipe avant le deuxième entracte.

Un dernier voyage

Auteur d’une semaine de deux points sur une possibilité de six, Val-d’Or s’est tiré d’affaire face aux deux meilleurs clubs du circuit Courteau dans une courte séquence. En préparation pour leur dernier voyage avant le congé des Fêtes, les Abitibiens pourraient recevoir de l’aide, alors que David Doucet et Jason Desruisseaux devraient être du voyage à Québec (vendredi) et à Rimouski (samedi et dimanche).

«Il ne nous manque pas grand-chose, estime Maxime Desruisseaux. Il y a des petits ajustements à faire, et on va s’en occuper. J’aime ce que je vois et j’aime ce qu’on fait récemment. Nous étions à 20 minutes de sortir d’ici avec des victoires contre les deux meilleures équipes de la ligue.»

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média