Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Mines

Retour

09 décembre 2022

Ian-Thomas Bélanger - itbelanger@lexismedia.ca

Une ligne électrique confirmée pour 2023 à Windfall

Osisko confirme son entente d’alimentation électrique avec une entreprise de la Première Nation crie de Waswanipi

Électricité

©Depositphotos

Osisko confirme la construction d’une ligne électrique de 69 kilovolts par l’entreprise crie Miyuukaa de Waswanipi dès janvier 2023 

L’entente permettra à Osisko d’obtenir un approvisionnement continu par le biais de la construction de la ligne électrique, qui devrait être réalisée pour 2024.

L’entreprise Miyuukaa financera, construira, détiendra et exploitera une ligne de transmission dédiée de 69 kV.

Selon Osisko, la ligne électrique de la sous-station de Waswanipi à Windfall devrait minimiser l’empreinte environnementale.

Les installations seront situées à 100 % sur les terres traditionnelles de la communauté de Waswanipi, visées par la Convention de la Baie-James et du Nord québécois.

« L’arrivée de l’hydroélectricité à Windfall nous permettra de réduire notre consommation d’électricité générée au diésel pour nos activités d’exploration. La disponibilité d’énergie hydroélectrique pour la construction anticipée de la mine Windfall fera une grande différence, tant au niveau du coût que de l’impact environnemental de nos futures activités planifiées », a commenté le PDG d’Osisko, John Burzynski, par voie de communiqué. 

Osisko_Windfall_camp

©Minière Osisko

Vue aérienne du site Windfall, situé à environ 115 kilomètres à l’Est de Lebel-sur-Quévillon

Projet porteur pour Waswanipi 

La cheffe de la Première Nation Crie de Waswanipi (PNCW), Irene Neeposh, soutient que la construction du projet se fera en harmonie avec les valeurs de la communauté.

« Notre communauté aura toujours comme priorité la protection de son territoire et du mode de vie traditionnel de ses membres, mais cela ne nous empêche pas de participer au développement économique de notre territoire. Le fait que cette ligne de transmission soit la propriété des Cris est un bel exemple de ce qui peut être accompli lorsque les entreprises de développement des ressources s’engagent, honorablement et véritablement, auprès des peuples autochtones », a-t-elle révélé.

Des travaux de préparation des routes d’accès existantes devraient commencer en janvier 2023, suivi du déboisement et la construction de la ligne de transmission, en attente de l’obtention des permis.

La réalisation des travaux est prévue sur une période de 12 mois et la date du raccordement au site Windfall est anticipée pour le premier semestre de 2024. 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média