Carrières dans votre région Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Hockey

Retour

11 décembre 2022

Pierre-Olivier Poulin - popoulin@lexismedia.ca

Foreurs : deux autres précieux points laissés sur la table à Rimouski

Un deuxième gain en 24 heures pour l'Océanic

Foreurs Val-d'Or - Océanic Rimouski

©gracieuseté - Dany Germain

Dans une course serrée, les Foreurs échappent quatre points à Rimouski.

HOCKEY JUNIOR - Le Bas-Saint-Laurent n’aura pas souri aux Foreurs de Val-d’Or. Pour une deuxième fois en moins de 24 heures, l’Océanic de Rimouski s’est sauvé avec les deux points, grâce à un gain de 6 à 3, au Colisée Financière Sun Life.

Un peu plus concentré que la veille, le vert et or a été plus incisif pour attaquer la cage du gardien Patrik Hamrla. Auteur de 39 lancers dans la rencontre, les Foreurs ont eu un regain de vie en troisième période, après un passage à vide durant l’engagement médian.

À leur crédit, les Rimouskois ont trouvé le moyen d’inscrire le but important au bon moment afin de garder les Abitibiens à une bonne distance. Opportuniste lorsque les Foreurs ont commis des erreurs dans leur zone, l’équipe de toute une région s’est laissée guider par son premier trio composé d’Alexandre Blais (trois passes), William Dumoulin (un but et deux passes) et de Xavier Filion (un but, deux passes).

«Tout est une question de constance et de petits détails. On a donné des buts que l’on n’aurait pas dû donner, mais je sentais que les joueurs étaient engagés. En jouant comme ça, on ne les gagnera pas toutes, mais on se donne au moins une chance», nuance l'entraîneur-chef, Maxime Desruisseaux.

Vainqueurs contre les Remparts de Québec, vendredi, les Valdoriens laissent donc quatre gros points sur la table face à un club qui était à leur portée. Un dénouement qui laisse des traces à ce temps-ci de la saison, alors que sept points séparent la 6e de la 13e position au classement général de la LHJMQ.

«Il y a une grosse parité en ce moment, ne cache pas Desruisseaux. L’Océanic est une équipe qui ressemble à la nôtre. On est déçu de ne pas avoir ramassé des points à Rimouski. J’ai aimé le match à Québec. C’est le moins le cas pour samedi, mais il y a plein de points positifs à ressortir aujourd’hui.»

Couper l'élan

Une facette du jeu qui a fait mal aux Foreurs la veille, les débuts d’engagement leur ont encore causé des ennuis, dimanche. À deux reprises, les Rimouskois ont démarré rapidement des blocs pour se donner du rythme dans cette confrontation.

Revigorés avec le but de William Dumoulin en fin de première période, les locaux ont démarré la deuxième période en marquant dès la 46e seconde. Un départ qui allait lancer une période complètement à l’avantage de l’Océanic, par la suite. En troisième période, Xavier Filion a cassé le rythme des Foreurs en marquant dès la 62e seconde de jeu. Une action qui allait sécuriser le gain des locaux avec le temps.

«Ce sont des moments importants où tu te dois d’être appliqué. Des fois, tu viens d’apporter quelques petits ajustements, mais ça revient à du momentum que tu dois enlever à l’adversaire», constate Maxime Desruisseaux.

«Quand on se fie au temps de possession, on est loin de s’être fait déclassé, même si ça s’est terminé 6 à 3. On doit améliorer certaines facettes de notre jeu sans la rondelle. La plupart du temps, on va sortir du match avec les deux points, si on joue comme ça».

La prochaine semaine sera le théâtre des dernières rencontres des Foreurs avant le congé de Noël et le début de la période des transactions. Avant de prendre du repos bien mérité, ceux-ci recevront la visite des Voltigeurs de Drummondville (vendredi) et des Cataractes de Shawinigan (samedi).

Sur la touche depuis quelques semaines, le gardien William Blackburn recommencera à patiner avec ses coéquipiers, mardi.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média