Carrières dans votre région Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Mines

Retour

24 décembre 2022

Ian-Thomas Bélanger - itbelanger@lexismedia.ca

Production commerciale amorcée à la mine Kiena

Wesdome met en service son usine de remblayage à la mine d’or

Mine Kiena

©Wesdome

e remblayage de pâtes devrait permettre à l’entreprise de poursuivre l’exploitation de son gisement en profondeur Kiena Deep

Wesdome confirme que la mine d’or Kiena pourra poursuivre l’exploitation de son gisement Kiena Deep A de manière plus économique et sécuritaire. 

La mise en place de l’usine de remblayage de pâtes à la mine Kiena devrait permettre à l’entreprise de minimiser le risque d’instabilité entourant l’exploitation du gisement en profondeur Kiena Deep A.

Le remblayage de pâtes est un processus par lequel est mélangé du ciment, de l’eau et des résidus miniers afin d’exécuter des opérations d’enrochement, qui aide à la stabilisation des chantiers miniers.

« La mise en production de cette usine va nous permettre de sécuriser le chantier minier alors que nous accédons aux niveaux inférieurs du gisement Kiena Deep. En plus de jouer un rôle concernant la sécurité de l’exploitation du gisement d’or, ce processus nous permet de recycler les résidus miniers, ce qui en fait un processus écologique », a expliqué le Surintendant en environnement et développement durable pour Wesdome Mine Kiena, Guillaume Angers.  

Vers l’exploitation des zones Footwall, Hanging wall et South Limb 

L’arrivée du remblayage permet ainsi à Wesdome de s’attaquer à des gisements prometteurs, situés dans la partie la plus profonde de Kiena Deep.

« Nous prévoyons maintenant avoir les aménagements en place pour accéder à la majeure partie de la zone à haute teneur Kiena Deep A en 2024. La Société publiera en janvier ses prévisions de production et de coûts pour 2023, qui reflètent cette augmentation progressive des tonnes et des teneurs en or », a commenté le président et chef de la direction de Wesdome, Duncan Middlemiss, par voie de communiqué.

Rappelons que la mine, située près de Val-d’Or, avait cessé la production en 2013 et a été maintenue en dormance jusqu’à la découverte de la zone Kiena Deep en 2016, ce qui a relancé les travaux d’exploration en profondeur.

La mine compte actuellement environ 200 employés. 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média