Carrières dans votre région Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

LHJMQ

Retour

28 décembre 2022

Hugo Saez - hsaez@medialo.ca

Huskies : Gatineau en forme olympique

Fin de série en prolongation

Huskies-Olympiques 221228

©Photo Le Citoyen - Hugo Saez

Les Huskies ont éprouvé des difficultés à percer la défensive des Olympiques, bien en place devant la cage du nouvel arrivant Francesco Lapenna, ancien portier des Islanders de Charlottetown.

Pour sa reprise, la meute a été cueillie à domicile par les Olympiques de Gatineau (3-4). Olivier Boutin a été l’auteur du but gagnant durant la période de prolongation pour offrir la victoire aux visiteurs.

Malgré un effectif remanié et l’absence de certains cadres comme Zachary Dean et Marcel Marcel tous deux partis disputer le championnat du monde U20 avec leur sélection, les Olympiques ont réussi à endormir la meute. Devant ses partisans, la reprise n’a pas été aisée et le manque de rythme s’est fait ressentir du côté des Huskies. En cause, une liberté quelque peu excessive accordée aux attaquants des visiteurs qui ont eu le temps de respirer avec la rondelle au bout du bâton. « C’est normal, c’est le premier match après le break », justifie par ailleurs Brad Yetman. La malice d’Anthony Turcotte (7), le duel remporté par Mathis Perron (7) ainsi que le lancer limpide de Tristan Allard après fixation (10) ne se sont pas avérées suffisants.

Thomas Couture très sollicité

Le match n’a pas été de tout repos pour Thomas Couture, une nouvelle fois très demandé pour écarter de multiples rondelles aux abords de son enclave. Au cours de la troisième période, ce ne sont pas moins de 23 lancers qui ont été concédés pour un total de 53 sur l’ensemble de la partie. « C’est inacceptable », juge notamment l’entraîneur-chef de la meute. « On doit régler ça dès demain lors de la pratique pour Val d’Or », prévient également ce dernier.

Cole Cormier, Antonin Verreault ou encore Tristan Luneau : tous se sont heurtés à un mur. Néanmoins, avant qu’Olivier Boutin ne se montre décisif, Olivier Nadeau (1), Will Chisholm (4) ainsi qu’Alexis Gendron (23) avaient précédemment fait trembler le filet du portier rouynorandien.

Entrée dans le grand bain pour François-James Buteau

Ce mercredi 28 décembre, les partisans des Huskies avaient également les yeux rivés sur la prestation de François-James Buteau. « Il avait confiance sur la glace, il a été fiable défensivement et j’ai vraiment bien aimé son premier match avec nous », constate Brad Yetman à l’issue de la rencontre. Un peu moins de deux minutes de jeu et Will Chisholm faisait les frais de la robustesse du défenseur qui mesure 6 pieds 4 pour 205 livres : François-James Buteau n’est pas venu à Rouyn-Noranda pour se tourner les pouces.

Arrivé en provenance des Eagles de Cape Breton au début de la période des échanges, le défenseur évoluait pour la première fois sur la patinoire de l’aréna sous les couleurs de la meute. « J’étais très excité de commencer cette première game avec cette organisation. Selon moi ça s’est bien passé, évidemment il y a de petites choses à travailler mais c’est de l’adaptation. Les gars m’ont vraiment bien accueilli et je ne me sens pas du tout à l’écart, on a une super belle gang », se réjouit le joueur âgé de 18 ans.

Les Huskies concluront l’année 2022 en Abitibi-Témiscamingue puisqu’ils se rendront chez leurs voisins de Val d’Or ce vendredi 30 décembre à 19 heures. À titre de rappel, les Foreurs mènent deux à un dans la saga des duels de la 117 cette saison.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média