Carrières dans votre région Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

LHJMQ

Retour

30 décembre 2022

Hugo Saez - hsaez@medialo.ca

Mauvaise pioche pour les Foreurs face aux Huskies

Jeu blanc pour Kyle Hagen

Huskies-Foreurs 221230

©Gracieuseté - Site de la LHJMQ

Absent de l’alignement des Huskies avant Noël, le Biélorusse Daniil Bourosh a bel et bien effectué son retour en LHJMQ et l’a fait savoir à ceux qui n’étaient pas encore au courant avec un tour du chapeau.

Sur la patinoire du Centre Agnico Eagle, les Foreurs ont fini par subir la loi dictée par les Huskies (5-0). Les hommes de Brad Yetman sont montés en puissance au fil des minutes et ont pris le large au cœur de la seconde période notamment.

La série des duels de la 117 prend une tout autre tournure. Alors que le vert et or était sorti vainqueur des deux premiers épisodes, la meute revient désormais à égalité et comble ainsi son retard. Si les Foreurs ont fait mieux que rivaliser en donnant du fil à retordre à la meute dans les premiers instants, les Huskies ont été capables de faire le dos rond avant d’imposer un hockey plus rapide, plus précis et plus juste. « On a commencé à frapper plus et on était plus impliqués. On est aussi restés disciplinés », constate Brad Yetman.

Les patins sur l’accélérateur

Que ce soit tactiquement, techniquement ou encore physiquement : les Foreurs évoluaient un cran en dessous des visiteurs. Un homme a particulièrement symbolisé cette domination adverse en la personne de Daniil Bourosh. Auteur d’un nouveau tour du chapeau, le Biélorusse a pesé sur le jeu et William Blackburn risque d’en faire des cauchemars.

D’un tir croisé millimétré, sur retour de son propre lancer ainsi que d’un coup de pétard pour achever le travail : Daniil Bourosh sait tout faire. Pour la meute, Anthony Turcotte (8) et Thomas Verdon (8) sont les autres buteurs de la soirée. Une adresse offensive dont auraient aimé bénéficier les Valdoriens, bien trop maladroits dans la zone de vérité.

Un effectif rajeuni

Toutefois, tout n’est pas à jeter en ce qui concerne la prestation du vert et or. Du positif, durant les vingt premières minutes entre autres, il y en a eu et Maxime Desruisseaux tient à le souligner. « J’ai vraiment aimé la manière dont on est sortis. Je trouve qu’on était engagés, j’ai aimé notre éthique de travail ce soir. Par contre, je trouve que l’on a donné la rondelle un peu trop facilement aux Huskies puis ils ont su en profiter. C’est évident qu’il va falloir que l’on soit un peu plus structurés dans nos concepts demain », rappelle ce dernier.

D’autre part, il est évident que les départs de Justin Robidas ainsi que d’Alexandre Doucet en direction respectivement des Remparts de Québec et des Mooseheads d’Halifax, ont laissé des traces. Ces échanges signent le début d’une période de transition pour les Foreurs, avec de jeunes joueurs en recherche d’automatismes et contraints de prendre leurs responsabilités. « On veut progresser, avancer, et on veut améliorer notre gang que ce soit individuellement et collectivement pour devenir de meilleurs joueurs de hockey mais aussi un meilleur groupe. Ce sont des choses sur lesquelles on veut continuer à progresser jusqu’à la fin de l’année », précise Maxime Desruisseaux à l’égard de la mission actuelle de son équipe.

Les deux formations se retrouvent dès demain à 14 heures, dans le cadre de la clôture du classique abitibien du temps des Fêtes. Une partie qui regroupera un nombre conséquent de partisans puisqu’il s’agira de la plus forte affluence enregistrée au sein de l’aréna depuis les séries éliminatoires de 2019. « C’est clair que c’est une bonne opportunité d’avoir du momentum. On a hâte de jouer ce match, qu’on a encerclé au commencement de la saison », renseigne le chef de file de la meute.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média