Carrières dans votre région Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Hockey

Retour

06 janvier 2023

Pierre-Olivier Poulin - popoulin@lexismedia.ca

Insatisfait, Kale McCallum tourne le dos à la LHJMQ

Le défenseur désirait finir sa carrière dans un club aspirant

Kale McCallum - Foreurs Val-d'Or

©gracieuseté - Dany Germain

Kale McCallum est devenu un défenseur offensif de premier plan pendant son passage à Val-d’Or.

HOCKEY JUNIOR - Rebondissement majeur chez les joueurs de 20 ans des Foreurs de Val-d’Or. Insatisfait de ne pas avoir la chance de terminer sa carrière dans une équipe aspirante, le défenseur Kale McCallum plie bagage et retourne chez lui, dans les Maritimes.

Considéré comme un potentiel appât intéressant pour d’autres formations de la LHJMQ, McCallum a vu ses désirs s’amoindrir en raison de la congestion sur le marché des joueurs de 20 ans. Pendant que certaines équipes de tête avaient déjà identifié leur trio de vétérans pour essayer de tout rafler, d’autres ont dû prendre de grosses décisions pour sacrifier un joueur de cet âge de trop. 

Ce qui filtre en coulisses, c’est que McCallum voulait se servir de la visibilité d’un long parcours éliminatoire pour attirer les regards d’une équipe professionnelle. Des équipes positionnées dans le milieu de peloton ont fait des démarches afin d’acquérir le Néo-Brunswickois, mais elles ont rapidement été coupées. 

N'ayant pas vu ses demandes être exaucées, il tentera de terminer la saison dans le circuit universitaire canadien. Un programme l’aurait d’ailleurs déjà approché. 

«La totalité des joueurs offre des performances à une organisation jusqu'à la dernière seconde. Quand arrive des décisions individuelles de même, ce n'est bénéfique pour personne, même pour la ligue, qui aurait pu bénéficier du talent de Kale sur ses glaces», de dire le directeur général Pascal Daoust. 

Acquis en tant que pièce secondaire dans la transaction qui envoyait Jonathan Lemieux au Sea Dogs de Saint-Jean, McCallum a éclos pour devenir, possiblement, le meilleur défenseur offensif de la LHJMQ. En 104 parties avec les Foreurs, il a amassé 103 points. 

Avec Félix Paquet qui a fait une croix sur sa carrière d’hockeyeur pour des raisons personnelles, les Valdoriens ont maintenant perdu l’équivalent de leur première paire de défenseurs à l’ouverture de la saison. Comme ç’a été le cas pour les départs de Justin Robidas et d’Alexandre Doucet, un apport supplémentaire à l’interne sera demandé pour combler ces deux départs. 

Avec un poste de joueur de 20 ans disponible, les Foreurs ont fait l’acquisition du défenseur Vincent Fredette des Saguenéens de Chicoutimi. Un choix de 8e ronde en 2024 fera le chemin inverse. C’est donc dire qu’il sera l’un des trois soldats de 20 ans pour le reste de 2022-2023, en compagnie de William Provost et de Mavrick Gauthier. 

Arrivé à 18 ans dans le circuit Courteau, Fredette a disputé l’équivalent de près de deux saisons sous les ordres de Yanick Jean. Cette saison, l’arrière listé à 5 pieds et 9 pouces et 173 livres a récolté deux buts et neuf points en 36 parties.  

«Pour pouvoir jouer sur la grande glace du Centre Georges-Vézina, une des qualités premières que tu dois avoir, c’est d’être un bon patineur. Il amène de l’expérience et de la maturité. Tout le monde sera appelé à en ajouter sur le tas pour effacer la faille», décrit Daoust. 

Le retour d’un revenant 

Le départ de Kale McCallum n’est pas la seule transaction qui a marqué les dernières 24 heures de cette période des transactions. Jeudi après-midi, les Valdoriens se sont renforcés en attaque en allant chercher Mathis Cloutier des Cataractes de Shawinigan. Repêché par le vert et or en 2019, Cloutier avait été l’une des pièces qui ont amené Jakob Pelletier chez les Foreurs, au repêchage de 2020.  

Ironie du sort, ce même Cloutier est celui qui a accidentellement mis fin à la saison du gardien William Blackburn, en décembre 2021, lorsqu’il évoluait avec les Wildcats de Moncton. En fonçant au filet, l’attaquant a perdu l’équilibre et n’a pas été en mesure d’éviter le portier sur sa route. N’ayant pas eu la fraction de seconde nécessaire pour se protéger, Blackburn a été frappé de plein fouet et avait dû quitter la patinoire sur une civière. 

Vendredi matin, Pascal Daoust a terminé la journée en envoyant le gardien Samuel LeBlanc au Titan d’Acadie-Bathurst, en compagnie d’un choix de 1er tour en 2023 (Halifax) et de 9e tour en 2024. Val-d’Or obtient un choix de 1er tour en 2025 et de 6e tour en 2024 (Gatineau).  

Un changement d’air qui fera du bien à LeBlanc, lui qui est originaire du Nouveau-Brunswick et qui est coincé derrière deux autres gardiens de 17 ans dans l’organigramme des Foreurs : Mathys Fernandez et Frédéric Cousineau. 

Entre les lignes, Pascal Daoust a mentionné qu’il y aura une suite lors du prochain encan du circuit Courteau. 

«Il ne faut pas se faire une idée d’un livre à la page 1. Dans quelques mois, on pourra lire la page 10, et on pourra voir les bonnes choses», a-t-il glissé. 

Zachaël Turgeon - Davud Doucet - Tomas Cibulka

©Facebook/Foreurs de Val-d'Or

Doucet reprend le flambeau de Robidas

En plus de terminer la composition de son club, les Foreurs ont officiellement nommé David Doucet en tant que successeur à Justin Robidas au titre de capitaine de l’équipe. Un autre candidat potentiel à ce titre, Zachaël Turgeon sera l’un des deux assistants, en compagnie du défenseur Tomas Cibulka.

«David est quelqu’un qui rallie tout le monde. C’est un choix qui n’était pas débattable, et la réaction du groupe a été fantastique à son endroit», illustre Pascal Daoust.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média