Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

LHJMQ

Retour

08 janvier 2023

Hugo Saez - hsaez@medialo.ca

Huskies : l’Armada est tombée au front

Série d’invincibilité dans le temps règlementaire pérennisée

Huskies-Armada230108

©Photo Le Citoyen - Hugo Saez

La bataille a été rude dans l’enclave de Nicholas Sheehan et Louis-Philippe Fontaine a été forcé de jouer des coudes à de nombreuses reprises.

Mission accomplie pour la meute, qui a assumé son statut de favori en parvenant à se défaire péniblement de l’Armada de Blainville-Boisbriand (5-3). Bien que chahutés, les Huskies ont pu compter sur leur pragmatisme offensif entre autres.

Il n’y a pas de petites équipes dans la LHJMQ et la rencontre de ce dimanche en a été la parfaite illustration. « L’Armada a vraiment travaillé fort, alors que nous nous ne sommes pas venus avec le bon mindset. Je suis déçu de l’état d’esprit des joueurs, ils n’ont pas travaillé assez fort. Aujourd’hui ce n’était pas un bon match pour notre processus mais on a trouvé une façon de gagner. On a fait un pas en arrière dans notre processus », déclare Brad Yetman à l’issue du match.

Jusqu’à l’aube de la troisième période, les Rouynorandiens n’étaient pas à l’abri d’une remontée des visiteurs. Thomas Verdon (9) à la conclusion d’un mouvement collectif ainsi que Dylan Gill (5) ont donné de l’air aux Huskies à la marque, faisant en sorte que la première réalisation de Justin Carbonneau dans la LHJMQ face à son ancienne formation conserve un caractère anecdotique.

Fondamentaux à l’avantage des locaux

Malgré la victoire, le constat est amer pour Brad Yetman à propos de la performance de ses protégés. « On a besoin d’arriver prêts à jouer, mentalement de suivre le plan de jeu et nos joueurs n’étaient pas prêts à faire ça », pointe du doigt ce dernier. Ce n’était pas le hockey le plus flamboyant de la meute, mais celle-ci s’est contentée de choses simples et qui se sont révélées assez efficaces pour faire déjouer Nicholas Sheehan.

Les locaux se sont aussi appuyés sur leur supériorité en ce qui concerne les remises en jeu ainsi que les mises en échec.

Maison à nouveau protégée

Durant la première moitié de la saison, les Huskies avaient la fâcheuse habitude d’exceller à l’extérieur sans parvenir à goûter autant à la victoire devant ses partisans. La tendance semble s’être inversée et ces derniers temps, les Huskies s’affirment comme les uniques propriétaires de leur aréna. Sur leurs dix dernières sorties à domicile, les joueurs de Brad Yetman n’ont connu qu’une unique défaite au terme des soixante minutes de jeu.

Une statistique qui va de pair avec la série en cours de dix rencontres de rang sans la moindre défaite enregistrée par la meute. « C’est l’fun d’avoir des résultats comme ça mais pour nous c’est vraiment notre processus qui est le plus important », rappelle l’entraîneur-chef des Huskies.

La seule mauvaise nouvelle de l’après-midi réside dans la perte du défenseur Alex Carr, contraint de rentrer au vestiaire un peu plus tôt que ses coéquipiers en raison d’une blessure. Anthony Turcotte a lui aussi été touché à l’épaule droite durant la rencontre, mais a pu tenir son rang sur la glace jusqu’au bout.

En fin de semaine prochaine, la meute sera sur la route afin de disputer trois rencontres en 48 heures. Premier arrêt sur la patinoire des Saguenéens de Chicoutimi vendredi 13 janvier à 19h30. « Ça va être une bonne journée de congé demain pour les joueurs et on a besoin de retourner au travail mardi pour ce qui va être un voyage difficile », estime Brad Yetman.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média