Carrières dans votre région Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Mines

Retour

10 janvier 2023

Ian-Thomas Bélanger - itbelanger@lexismedia.ca

Projet minier Windfall : étude de faisabilité

Osisko présente son rapport officiel sur l’exploitation du site aurifère

Osisko_Windfall_camp

©Minière Osisko

Osisko Mining dévoile les résultats officiels de son étude de faisabilité pour le projet aurifère Windfall, situé à 115 kilomètres à l’Est de Lebel-sur-Quévillon.

Osisko Mining officialise les résultats de l’étude de faisabilité du projet aurifère Windfall, situé à l’Est de Lebel-sur-Quévillon, déposée en novembre 2022 

Selon le document, les experts confirment la viabilité du projet après avoir évalué les informations recueillies par l’entreprise sur le site minier.

Toujours selon le document, les méthodes d’échantillonnage et de forage ainsi que les protocoles d’analyse sont conformes.

« La personne qualifiée considère que le rapport et l'estimation des ressources sont fiables et complets, basés sur la qualité des données, des hypothèses raisonnables et des paramètres, qui suivent les critères du Règlement 43-101 et les normes de définition de l'ICM », indique le rapport dans sa conclusion.

Une dizaine d’experts-conseils des firmes A2GC, BBA, Entech, GCM, Golder et WSP ont analysé les résultats pour le compte de la minière.  

 

Une nouvelle étape de franchie

En janvier 2022, Osisko effectuait une mise à jour de l’estimation des ressources minérales (ERM) du projet Windfall, présentant 3 200 000 d’onces d’or en ressources mesurées et indiquées (M&I) à 10.5 grammes d’or par tonne (g/t) et 3 600 000 d’onces d’or en ressources estimées à 8.6 g/t d’or, pour un total potentiel de 6 800 000 onces d’or.

En décembre 2022, l’entreprise confirmait son entente pour la construction d’une ligne électrique de 69 kilovolts par l’entreprise crie Miyuukaa de Waswanipi.

La réalisation des travaux est prévue sur une période de 12 mois et la date du raccordement au site Windfall est anticipée pour le premier semestre de 2024.

Rappelons qu’Osisko Mining prévoit l’embauche d’environ 650 personnes pour assurer les activités de la mine d’or lorsqu’elle sera en production, sans inclure les 900 à 1 000 travailleurs qui devront être embauchés pour la construction des infrastructures supplémentaires requises pour l’exploitation.  

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média