Carrières dans votre région Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Mines

Retour

12 janvier 2023

Ian-Thomas Bélanger - itbelanger@lexismedia.ca

Projet minier Marban : des citoyens s’organisent

Mise sur pied d’un comité

Comité Citoyen Dubuisson

©Gracieuseté - Comité Citoyen Dubuisson

Environ une centaine de personnes ont assisté à la formation du Comité des Citoyens de Dubuisson, lors d’une rencontre tenue à Dubuisson le 11 janvier 2022

Des citoyens de Dubuisson se sont réunis, hier soir, afin de mettre en place un comité qui s’occupera de surveiller les activités entourant la mise en place d’une mine d’or à ciel ouvert, un projet caressé par la minière O3. 

Environ une centaine de personnes étaient présentes lors de la rencontre, qui s’est tenue à la Maison du citoyen de Dubuisson.

En tout, 97 citoyens ont accepté de faire partie du comité de citoyens.

La prochaine étape est la création d’un comité exécutif qui chapeautera les activités du groupe.

« Nous ne sommes pas un groupe de pression et nous ne défendons aucun autre intérêt que celui de la qualité de vie des résidents qui sont touchés par le projet Marban », a déclaré le coordonnateur et porte-parole du comité de citoyens, Bernard Martel, en entrevue avec le Journal.

« Ce que nous voulons en premier lieu est de colliger et amasser des informations sur le projet Marban afin de renseigner du mieux possible les citoyens qui sont concernés par l’implantation d’une mine à ciel ouvert », a-t-il ajouté.

Bernard Martel soutient que le comité n’est pas nécessairement contre le projet de la minière O3.

« Nous sommes très conscients que l’économie de l’Abitibi-Témiscamingue repose sur l’exploitation minière et nous ne faisons pas objection au projet. Cependant, plusieurs citoyens croient que le projet Marban d’O3 n’est peut-être pas nécessaire en ce moment. Personnellement, je crois que des projets miniers qui peuvent sauver une communauté, comme ce fut le cas à Malartic, sont les bienvenus, mais ce n’est pas tous les projets miniers qui sont nécessaires, particulièrement ceux qui ont un important impact environnemental ou encore ceux qui affectent la qualité de vie d’un milieu » a-t-il déclaré.  

Bernard Martel, Comité Citoyen Dubuisson

©Le Citoyen - Ian-Thomas Bélanger

Le coordonnateur et porte-parole officiel du comité de citoyens de Dubuisson, Bernard Martel.

Des consultations avec les politiciens et les groupes autochtones 

Bernard Martel soutient que le comité fera des interventions soutenues auprès des politiciens de tous les niveaux de gouvernement.

Le comité a déjà rencontré les députés Pierre Dufour et Daniel Bernard pour discuter de la situation.

« C’est un dossier qui interpelle tout le monde et nous voulons impliquer le plus de gens possible afin que l’information et les décisions soient prises avec toutes les informations disponibles. »

De plus, le comité entend s’entretenir avec les communautés autochtones de Pikogan et Lac Simon afin d’obtenir leurs commentaires sur la mise en place du projet.

« Nous voulons nous assurer d’avoir leurs points de vue sur cette question en tant que premiers occupants du territoire. Leur avis est très important pour nous et nous voulons savoir ce qu’ils pensent de ce projet et s’ils croient que cela pourrait être bénéfique ou nuisible pour eux », a conclu Bernard Martel. 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média