Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

LHJMQ

Retour

13 janvier 2023

Hugo Saez - hsaez@medialo.ca

Les Huskies frustrés par les Sags

François-James Buteau dans le sens de la marche

Huskies-Saguenéens230113

©Gracieuseté - Site de la LHJMQ

Après le but d’Andrei Loshko synonyme de victoire, les Sags se sont empressés d’embarquer sur la glace afin de laisser exploser leur joie.

Dans une rencontre électrique et indécise, les Huskies voient leur spirale positive stoppée par les Saguenéens de Chicoutimi (4-3). Andrei Loshko a joué les héros en prolongation, faisant exulter la foule du Centre Georges-Vézina.

Ces derniers temps, les Saguenéens de Chicoutimi renaissent de leurs cendres et les Huskies, incapables de faire respecter la logique à l’arrivée, n’ont pas échappé à cette tendance. Avec un total de 26 lancers, les attaquants de la meute n’ont pas connu la soirée la plus prolifique et ont de quoi rester sur leur faim.

La jeunesse a fait parler la poudre, le futur des Sags est passé à l’œuvre et cela a permis aux locaux de mettre la main sur le match. L’attaquant recrue de 16 ans, Maxim Massé, s’est notamment distingué en ajustant Thomas Couture à deux reprises. À l’inverse, le réveil a sonné bien trop tard pour les Huskies, qui ont longtemps joué un hockey décousu marqué par un manque de support lié au porteur de la rondelle notamment. « On n’a pas joué assez collectivement, en offensive et en défensive », pointe du doigt Brad Yetman.

Si près du but

Un match de hockey, c’est soixante minutes. Pas une seconde de moins, pas une seconde de plus. À six secondes près, les Huskies repartaient bredouilles de la glace. Tristan Allard, lui, en a décidé autrement. À l’image du caractère affiché par son équipe à chaque partie, l’assistant capitaine a permis aux siens d’arracher une période de prolongation alors que les partisans se voyaient déjà lever les bras.

Cela n’a pas été suffisant pour véritablement climatiser l’aréna, mais cela permet aux visiteurs de ramener un précieux point dans leur besace. « Dans la troisième période, j’ai bien aimé la façon dont on a remonté et on a démontré du caractère mais on aura besoin de jouer plus ensemble pour commencer le match demain », précise l’entraîneur-chef de la meute.

L’autre satisfaction de la soirée réside dans la première réalisation de François-James Buteau depuis son arrivée chez les Huskies. Il s’agit également du onzième match sans défaite dans le temps règlementaire pour les Rouynorandiens.

Toutefois, la troupe de Brad Yetman aura l’occasion de prendre sa revanche face à cette même formation, demain à 16 heures. Il ne fait aucun doute qu’après le revers de ce soir, la meute aura les crocs.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média