Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Hockey

Retour

13 janvier 2023

Pierre-Olivier Poulin - popoulin@lexismedia.ca

Les Tigres ne font pas de cadeau à Maxime Desruisseaux et aux Foreurs

Foreurs Val-d'Or - 2022-2023

©gracieuseté - Dany Germain

Le jeu sans la rondelle des Foreurs doit être meilleur, selon Maxime Desruisseaux.

HOCKEY JUNIOR - Maxime Desruisseaux ne gardera pas un excellent souvenir de son 39e anniversaire de naissance. De passage dans sa région natale, celui-ci a quelque peu déchanté, alors que les Tigres de Victoriaville ont servi une correction de 9-3 aux Foreurs de Val-d’Or, vendredi soir, au Colisée Desjardins.

Une des équipes qui a plongé la tête la première pour s’améliorer en vue de la prochaine danse du printemps, les Tigres n’y sont pas allés de main morte face à leur ancien entraîneur adjoint.

Rien pour aider les Abitibiens, ces derniers devaient se débrouiller sans les vétérans William Provost et Louis Robin, tous deux incommodés par une grosse grippe. En recherche d’étincelles offensives ces temps-ci, le vert et or a trouvé le moyen d’inscrire deux buts lors des 20 premières minutes.

Nullement intimidés, les locaux ont égalé l’effort, et ont même doublé la mise avec quatre buts en première période pour prendre une option sur le match. Un retard que les Valdoriens n’ont jamais été capables de remonter, pendant que la troupe de Carl Mallette a inscrit cinq autres filets de suite, avant que David Doucet ne mette fin à l’hémorragie en troisième période.

«On a réussi à tirer à 30 reprises et à marquer trois buts. Par contre, c’est évident qu’on n’était pas à point dans notre jeu sans la rondelle et nos batailles à un contre un. Nos lectures de jeu devaient aussi être meilleures. En améliorant ces facettes, on va être en mesure de mieux compétitionner pour les deux points», exprime Maxime Desruisseaux.

«Quand il y a des rondelles libres devant nos gardiens, il faut absolument les récupérer. Il faut clairement casser cette mauvaise habitude, car l’autre équipe en a récupéré beaucoup ce soir», ajoute-t-il.

Nathan Baril (9) et Zachaël Turgeon (6) ont profité de bourdes du gardien Gabriel D’Aigle pour noircir la feuille de pointage. Chez les Félins, Justin Larose (8,9) et Justin Gendron (16,17) ont notamment réussi des doublés. L’espoir des Bruins de Boston, Frédéric Brunet s’est amusé avec un but et trois passes dans la victoire.

L’impact de l’avantage numérique

Excellents dans leur structure défensive, les Tigres de Victoriaville ont aussi continué à exceller dans une autre de leurs forces : le jeu de puissance. Ayant touché la cible à trois reprises en six occasions, la formation des Bois-Francs a fait mal paraître les unités à quatre des Foreurs avec plusieurs beaux échanges de rondelle avant d’enfiler l’aiguille.

Efficaces, et même dangereux en désavantage numérique lors de la première moitié de saison, les Valdoriens subissent les contrecoups des départs d’Alexandre Doucet et de Justin Robidas, qui formaient l’un des meilleurs duos d’attaquants à ce chapitre.

«On ne prend pas de mauvais plis. Victoriaville (26%) a quand même la deuxième meilleure attaque à cinq de la ligue. Nous avons plusieurs gars qui ne jouaient pas beaucoup de minutes sur le désavantage numérique. Par la force des choses, il y a certains joueurs qui embarquent. C’est de l’apprentissage, mais j’ai confiance qu’on va y arriver ensemble.

McCallum avec UNB

Le bruit courait dans les derniers jours, mais voilà que c’est confirmé. L’ex-défenseur Kale McCallum, qui a tourné le dos à la LHJMQ lors de la date limite des échanges, évoluera dans le circuit universitaire canadien, avec les Reds de l’Université du Nouveau-Brunswick.

Véritable emblème du circuit USport dans les provinces maritimes, le programme situé à Fredericton a remporté huit titres nationaux, dont cinq lors des dix derniers tournois de fin de saison. De retour dans sa province natale, McCallum retrouvera un ancien rival de son passage chez les juniors parmi ses nouveaux coéquipiers, soit l’ancien portier des Huskies de Rouyn-Noranda, Samuel Richard.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média