Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

LHJMQ

Retour

15 janvier 2023

Hugo Saez - hsaez@medialo.ca

Huskies : le Drakkar n’a jamais coulé

Pas de bonne note pour achever le voyage

Huskies-Drakkar230115

©Gracieuseté - Site de la LHJMQ

Avec l’une de ses parties les plus abouties depuis le début de sa saison, Olivier Ciarlo était bouillant devant sa cage, aux dépens des Huskies.

Les Huskies chutent en fusillade sur la patinoire du Centre Henry-Leonard du Drakkar de Baie-Comeau (3-2). Cette défaite signe la fin d’un voyage mi-figue mi-raisin pour la meute, qui aura empoché deux points sur une possibilité de six.

La mire n’a pas été suffisamment réglée et le navire des Vikings a gardé le cap. Le jeu de puissance des protégés de Brad Yetman est passé à deux doigts de faire chavirer le Drakkar. En vain. « Au départ on n’a pas joué dans notre identité et on en a parlé entre la première et la deuxième période. Les joueurs ont vraiment commencé à travailler dans la deuxième période et on a démontré du caractère », confie l’entraîneur-chef des Huskies à l’issue de la rencontre.

Pour ce troisième match en moins de 48 heures, le point décroché est un maigre lot de consolation en inadéquation avec les efforts consentis jusqu’à la dernière seconde.

Olivier Ciarlo a fermé la porte

Malgré sept avantages numériques, un homme a décidé de faire régner sa loi : Olivier Ciarlo. Le portier du Drakkar a mis en échec les cinq Huskies qui se sont présentés à lui durant les tirs de barrage. Plus tôt, le gardien de 18 ans avait déjà frustré plusieurs Abitibiens.

Jakub Hujer (6) et Louis-Philippe Fontaine (18) ont successivement réagi aux filets de Louis-Charles Plourde (2) et Justin Poirier (17). En fusillade, c’est Niks Fenenko qui a offert la victoire à sa formation en étant le seul à loger la rondelle derrière la ligne de but de Thomas Couture.

Persévérance avant tout

Même si Rouyn-Noranda conserve sa sixième place au classement général de la LHJMQ, force est de constater que la meute n’a pas vécu sa meilleure fin de semaine de la saison. Sur leurs trois sorties, les Huskies ont encaissé le premier but et ont été contraints de courir après le score, malmenés. Une riposte tardive à chaque reprise toutefois, véritable symbole de persévérance mais qui n’a pas porté ses fruits. « C’est clair que nous ne sommes pas satisfaits du tout d’avoir deux points sur six. On a du travail à faire pour retourner dans nos fondations. On a besoin de retrouver notre éthique de travail et notre niveau de compétition pour les deux prochaines semaines chez nous, contre des équipes qui vont travailler fort », appuie le chef de file de la meute.

Cependant, ce n’est pas pour rien si l’implication et le caractère sont deux des cinq valeurs qui caractérisent l’identité des Huskies et les joueurs se sont chargés de le démontrer.

Par ailleurs, les nouveaux éléments de la meute poursuivent leur processus d’adaptation. Arrivé lors de la période des échanges, François-James Buteau a été l’auteur de son premier filet avec le chandail noir et rouge ce vendredi. Anthony Clutchey, sociétaire des Flames de Gatineau dans la Ligue junior AAA du Québec jusqu’alors et rappelé pour la fin de la saison, a démontré de belles choses qui ont plu à Brad Yetman. « Il joue bien depuis son arrivée avec nous. Il joue avec confiance, ça va être un processus et de l’adaptation », rapporte ce dernier.

Les Huskies évolueront désormais à la maison lors des deux prochaines fins de semaine. Les Voltigeurs de Drummondville seront les premiers à se présenter à l’aréna, le vendredi 20 janvier à 19 heures.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média