Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Hockey

Retour

19 janvier 2023

Pierre-Olivier Poulin - popoulin@lexismedia.ca

Un reclassement dur à avaler pour les Lynx du 49e Parallèle M18

Trop faible dans le niveau ‘’A’’, mais légèrement trop fort pour le ‘’B’’

Lynx 49e Parallèle M18B

©gracieuseté

La nouvelle formation des Lynx du 49e Parallèle M18 B.

HOCKEY MINEUR - Pris dans une zone grise au sein du hockey mineur régional, les Lynx du 49e Parallèle M18 B auront du pain sur la planche pour terminer la saison. Conformément à un règlement de Hockey Québec, la formation aura de nouveaux adversaires pour le tournoi régional, puisqu’elle sera reclassée dans le niveau ‘’A’’.

Fusionnée avec l’Association du hockey mineur de Matagami pour une première fois, celle de Lebel-sur-Quévillon doit composer avec un bassin de joueurs réduits et une large variété de talents pour créer ses équipes. N’ayant pas été capable de créer deux clubs dans le M18, la seule en liste devait, comme le prévoit le règlement, jouer dans le ‘’A’’ pour débuter la campagne. 

Après avoir obtenu un sous-classement vers le ‘’B’’ avant d'entamer les activités, les Lynx ont pu intégrer un circuit mieux adapté. Mais une clause dans le livre des règlements de Hockey Québec stipule qu’une équipe sous-classée doit quand même participer au tournoi régional et interrégional dans sa classe originale. La décision finale a été rendue, vers la mi-décembre. 

Un verdict justifié par le fait que les Lynx trônent au 3e rang et ont remporté neuf de leurs douze premiers matchs. Des victoires qui ont souvent été obtenues face à des équipes de bas de classement. Le dénouement a toutefois été différent face aux meilleurs clubs de la catégorie : deux défaites dans des parties serrées. 

«Ça amène de la frustration, car tu joues toute l’année dans le ‘’B’’. On sait qu’on appartient à ce niveau, mais on est quand même obligé d’aller dans le ‘’A’’. On est quasiment condamné à la défaite, car on n’est pas de calibre. Il y a des débats depuis que mon fils joue dans la catégorie novice», raconte la mère d’un des joueurs des Lynx, Marie-Claude Labbé. 

Certaines équipes ayant eu droit à un sous-classement ont pu obtenir un laissez-passer dans les tournois de calibre ‘’B’’ par le passé. Dans ces cas plus rares, celles-ci parvenaient à peine à rivaliser, même après le reclassement.  

«Dans le processus, il y a une réévaluation qui est faite après quelques semaines d’activités. On regarde si c’était une bonne reclassification ou non. Après huit parties, les Lynx n’ont perdu qu’un seul match, et le différentiel de buts était élevé», justifie le président de Hockey Abitibi-Témiscamingue, Christian Beaulé. 

Aucun retour en arrière 

Au sein d’HAT, la réflexion et le dossier n’ira pas plus loin : les Lynx prendront part au Tournoi des champions dans la classe ‘’A’’. M. Beaulé ouvre la possibilité que certaines autres compétitions, comme le tournoi national M18 d’Amos, auront un mot à dire sur la classification.  

«En commençant la saison dans le ‘’B’’, les jeunes commencent à prendre confiance et à gagner. Mais on finissait toujours par revenir dans le ‘’A’’ à la fin de l’année. Quand mon fils a gradué dans le pee-wee, on s’est tanné et on est allé dans le ‘’A’’», raconte M. Labbé. 

Les questions de reclassement ne sont pas uniques aux Lynx du 49e Parallèle. Ce genre de processus revient chaque année, mais les territoires peu habités causent souvent des problèmes aux associations. Le président d’HAT ne cache pas que, souvent, un seul joueur trop fort pour sa catégorie vient déséquilibrer la dynamique de la cohorte. Un phénomène qui est encore plus frappant dans le M18, car les jeunes commencent à avoir des responsabiltiés en dehors de la patinoire. 

M. Beaulé se dit toutefois heureux des résultats de cette première fusion entre Lebel-sur-Quévillon et Matagami.  

«On doit encore faire des ajustements. Jusqu’à maintenant, ça semble très positif. Dans certains niveaux, dont le M15, on a pu faire deux équipes, et les deux sont sur la bonne chaise», précise-t-il. 

Les différentes moutures du Tournoi des champions simple lettre aura lieu du 16 au 19 mars. Dans le M18 B, la compétition se tiendra du côté de Rouyn-Noranda. 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média