Carrières dans votre région Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Publireportages

Retour

07 décembre 2023

Est-ce que le bicarbonate de soude est vraiment efficace pour le blanchiment des dents?

Contenu promotionnel

Un sourire radieux découle indubitablement de dents saines et en bonne santé. Certains, désirant rehausser l’éclat de leur dentition, décident donc de procéder à un blanchiment des dents. Bien que, pour arriver à un résultat satisfaisant, il existe de nombreux outils prodigués par un dentiste, plusieurs tentent l’expérience par leurs propres moyens, à l’aide du bicarbonate de soude. Mais est-ce vraiment efficace?

Blanchiment de dents

Réelle efficacité ou simple formalité?

C’est vrai, effectuer un blanchiment des dents auprès d’un dentiste amène certains coûts. C’est pourquoi une solution beaucoup moins coûteuse et tentante peut être envisagée : le bicarbonate de soude. En effet, pour une poignée de dollars, on bénéficie de dents un peu plus blanches… Ah, si seulement c’était si simple! En réalité, le bicarbonate de soude nettoie les dents, mais ne les blanchira pas vraiment. On obtiendra un résultat au bout de plusieurs tentatives, mais celles-ci doivent absolument être espacées, car c’est un agent abrasif qui peut sérieusement endommager l’émail et causer de l’irritation aux gencives. 

En outre, le blanchiment des dents avec du bicarbonate de soude ne devrait être envisagé que lorsque le dentiste le prescrit, dans le cas d’une pathologie buccale. Autrement, il faudrait s’en passer. D’ailleurs, après 60, voire 50 ans, l’émail est plus fragile, ce qui fait en sorte qu’elle offre une moins bonne protection face aux contrevenants de la dent. Un traitement de blanchiment au bicarbonate de soude viendrait davantage fragiliser l’émail, faisant alors ressortir la dentine, qui est jaunâtre. Ainsi, au lieu d’avoir de belles dents blanches, ce serait plutôt une dentition tachetée de jaune qui découlerait de l’opération. 

En contrepartie, un traitement provenant d’une clinique dentaire est accompli dans les règles de l’art, et les produits utilisés conviennent à notre âge, pour un maximum d’efficacité. Toutefois, il faut garder à l’esprit que peu importe le traitement, le blanchiment éliminera bel et bien les taches à la surface des dents, mais retirera aussi une partie du minéral responsable de la protection des dents. 

À quelle fréquence?

Étant donné le haut niveau de corrosion que le bicarbonate de soude insuffle aux dents, il est conseillé de ne faire qu’une seule session par mois. Les résultats obtenus ne seront donc peut-être pas à la hauteur de ce qu’on espérait, mais au moins, on protégera l’émail. Chez un dentiste aussi, un tel traitement doit être fait avec parcimonie. L’érosion dentaire survenant après un blanchiment résulte de l’utilisation d’un acide pour blanchir. Cet acide affaiblit l’émail, le rendant plus sensible que jamais à l’érosion de la dent. 

En somme, un traitement de blanchiment des dents, qu’il soit effectué par nos propres soins ou non, devrait toujours être encadré par un professionnel et utilisé en toute connaissance de cause. Sachant que l’émail de la dent est plutôt fragile et risque de perdre de son éclat au fil de séances de blanchiment, l’avis d’un expert dans le domaine est tout indiqué. Lui seul est réellement en mesure de nous aider dans ce domaine!

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média