Carrières dans votre région Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

10 janvier 2024

Michel Ducas - mducas@medialo.ca

Une nouvelle directrice au Musée minéralogique de Malartic

Jean Massicotte quitte son poste après 38 ans

Musée Malartic nouveau DG

©Jamila Guevarch

Chantal Moore (à droite) aura la tâche de poursuivre l’œuvre de son mentor, Jean Massicotte (à gauche).

Une page d’histoire se tourne à Malartic.  Le directeur du Musée minéralogique, Jean Massicotte, tire sa révérence après 38 ans.  C’est son assistante des 22 dernières années, Chantal Moore, qui lui succédera.   

Pour le principal intéressé, il était temps de passer le flambeau, alors que le Musée vient de célébrer ses 50 ans d’existence.  « C’est avec énormément d’émotions que je quitte ce poste, dit Jean Massicotte. Il convient de réaliser que le musée aura été beaucoup plus qu’un emploi.  Je tiens donc à remercier tous les employés, collègues de travail, membres des différents conseils d’administration et nombreux partenaires avec qui j’ai été associé au cours de ces nombreuses années.  Il est temps de passer le relais, pour offrir à cet organisme qui m’est si cher, un nouveau souffle vers son avenir.» 

C’est son adjointe des 22 dernières années, Chantal Moore, qui prendra le relais.  Mme Moore connaît très bien le Musée, elle qui était ni plus ni moins le bras droit de Jean Massicotte.  « C’est un immense honneur pour moi de prendre la relève du musée et de poursuivre sa mission, affirme Mme Moore. Je désire remercier sincèrement les membres du conseil d’administration qui m’accordent leur confiance et surtout Jean, avec qui j’ai travaillé au quotidien ces 22 dernières années. Son rôle de mentor m’a permis de me surpasser et de m’épanouir en tant que personne. Tout comme lui, j’ai un attachement particulier pour le musée et je suis motivée à m’investir pleinement pour qu’il continue de rayonner dans le milieu culturel, touristique et minier.» 

Un musée entre bonnes mains, selon le CA 

Tout comme Janus, le dieu romain qui a donné son nom au mois de janvier, le Conseil d’administration du Musée minéralogique a un œil tourné vers le passé et un œil tourné vers l’avenir.  « Jean Massicotte a été une personne toujours très engagée et surtout passionnée, a déclaré la présidente, Marie-Claude Ouellette.  Nous sommes très fiers de tout ce qu’il a accompli. Depuis son entrée en poste, il a su par ses idées et son sens de l’organisation contribuer au bon fonctionnement et au développement de l’institution par la réalisation de nombreuses activités. Notre Musée est aujourd’hui reconnu et bien établi et nous tenons à le féliciter. Nous sommes très fiers également de pouvoir transmettre la flamme à Chantal Moore et de lui confier le poste de directrice générale. À l’emploi de notre établissement depuis 22 ans, elle saura assurer la continuité des tâches importantes reliées à cette fonction. » 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média