Carrières dans votre région Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Éducation

Retour

19 janvier 2024

Marilou Séguin - Melaniesavage

La deMOIs’aile débarque en Abitibi-Témiscamingue

marie-ève d'amour

©Gracieuseté - Le Citoyen Rouyn - La Sarre

Originaire d'Amos, la fondatrice du projet, Marie-Eve D’Amours, invite les jeunes de la polyvalente à se lancer dans l’aventure de La deMOIs’aile.

Après 5 ans d’existence, le projet La deMOIs’aile rentre au bercail en s’implantant à l’école secondaire La Source de Rouyn et à l’École secondaire d’Amos pavillon La Forêt. La mission au coeur du programme: donner une voix et des ailes à la jeunesse féminine.

La deMOIs’aile, qui est devenue l’organisme à but non lucratif « Laisse vivre la blogueuse en toi » cet été, est une plateforme de blogue permettant aux adolescentes de 12-17 ans, de vivre l’expérience « blogueuse ».

En cinq ans, au-delà de 500 deMOIs’ailes de différentes écoles secondaires du Québec ont écrit plus de 2000 articles grâce à ce programme qui ne cesse de grandir. Par ailleurs, une websérie a vu le jour où l’on a la chance de découvrir qui se cache derrière les textes.

« J’ai commencé à écrire en secondaire 5, j’écrivais en silence et je n’avais jamais partagé mes trucs, donc La deMOIs’aile c’est vraiment un projet que j’aurais aimé avoir quand j’étais adolescente », raconte la pétillante fondatrice du projet Marie-Eve D’Amours, technicienne en éducation spécialisée et blogueuse.

Le programme peut être déployé grâce au Centre intégré de santé et de services sociaux de l'Abitibi-Témiscamingue, via le programme des éclaireurs, pour la promotion de la santé mentale positive, explique la fondatrice.

« L’expérience des jeunes filles sera bonifiée avec des ateliers d’écriture et de création d’environnement sonore avec le Petit Théâtre du Vieux Noranda », ajoute-t-elle.

Le temps de s’inscrire

Une conférence de lancement se tiendra le mardi 23 janvier à l’école La Source de Rouyn-Noranda et le mercredi 24 janvier à l’École secondaire d’Amos pavillon La Forêt.  Les adolescentes qui veulent vivre l’expérience auront ensuite une semaine pour s’inscrire soit du 23 au 30 janvier. « Pour ce faire, elles doivent écrire un article sur un sujet de leur choix, un message qu'elles aimeraient livrer, sur quelque chose qui les touche, les passionne, ce qui fait du bien », indique Marie-Eve.

Chaque mois, votre journal Le Citoyen publiera dans ses pages une chronique « coup de cœur » écrite par une blogueuse d’ici.

« Avec La deMOIs’aile, on mise sur le partage d’articles montrant du vécu à l’adolescence. En écrivant ce qui se passe à l’intérieur, elles verbalisent leurs pensées, elles apprennent à se connaître davantage, à s’assumer à part entière pour grandir en tant que personne unique. »

Marie-Eve D’Amours

Souvent questionnées sur les raisons qui poussent à vivre cette expérience, les jeunes blogueuses d’autres écoles secondaires sont unanimes pour dire que l’expérience leur permettait de « se libérer, » de « sortir leurs émotions » et de rencontrer d’autres personnes qui ont cette même passion pour l’écriture.

Objectifs de l’organisme

Implantation du programme d’écriture favorisant l’estime de soi;

Promotion de la gestion saine des émotions;

Déstigmatiser la santé mentale;

Mettre la persévérance scolaire de l’avant en outillant les adolescentes durant leur
parcours;

Promouvoir le français écrit et la lecture via l’utilisation adéquate du Web.

Pour en savoir plus: https://lademoisaile.ca/

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média