Carrières dans votre région Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Mines

Retour

20 janvier 2024

Ian-Thomas Bélanger - itbelanger@medialo.ca

Alamos Gold avale Orford Mining

La compagnie compte investir dans les sites Raglan Ouest, Qiquvik, Eagle-Joutel et Nunavik Lithium

Orford Mining Nunavik Qiquvik

©Orford Mining

Aperçu de la localisation des sites Qiquvik, Raglan Ouest et Nunavik Lithium dans le Nunavik, nouvellement propriétés d’Alamos Gold.

Alamos Gold se porte acquéreur d’Orford Mining par le biais d’achats d’actions ordinaires, augmentant ainsi son portefeuille d’actifs dans le Nord-du-Québec et au Nunavik.  

Alamos annonce ainsi l’acquisition de la totalité des actions émises et en circulation de Corporation Minière Orford.

Alamos Gold affirme que l’acquisition consolidera la propriété actuelle d’Alamos dans les actions d’Orford, qui permet à l’entreprise de mettre la main sur le projet aurifère Qiqavik ainsi que les projets de minéraux critiques et d’or au stade de l’exploration de West Raglan, Eagle-Joutel et Nunavik Lithium.

Alamos détient actuellement 61 660 902 actions d’Orford, ce qui représente environ 27.5 % des actions ordinaires de base d’Orford en circulation.

Alamos prévoit émettre environ 900 000 actions sur le marché pour une contrepartie totale de 16 millions de dollars canadiens.

« Notre acquisition d’Orford s’inscrit dans notre stratégie visant à bâtir un portefeuille de projets à long terme de grande qualité, dans de bonnes juridictions, pour compléter nos projets de croissance interne à court terme au Canada. Qiqavik s’inscrit parfaitement dans cette stratégie en tant que projet aurifère attrayant à un stade précoce, situé dans l’une des principales juridictions minières au monde. Nous voyons un excellent potentiel à long terme dans le district sous-exploré de Qiqavik et nous sommes impatients de poursuivre sur la lancée du succès d’Orford avec un programme d’exploration plus vaste et soutenu », a déclaré le PDG d’Alamo Gold, John A. McCluskey, par voie de communiqué.

Les premiers travaux d’exploration réalisés à ce jour sur le site Qiqavik indiqueraient que les indices aurifères à haute teneur s’étendent latéralement sur une longueur de 40 km du projet.

Alamos Gold confirme également qu’Orford Mining a identifié plus de 40 cibles sur la propriété grâce à la cartographie, à la prospection, à l’échantillonnage de till, à la géophysique et à des forages limités. 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média