Carrières dans votre région Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

02 février 2024

Pierre-Olivier Poulin - popoulin@medialo.ca

Les Foreurs utilisent le Phoenix pour se sortir de l’ombre

Foreurs Val-d'Or - Phoenix Sherbrooke

©gracieuseté - Dany Germain

Ayant obtenu leur dernière victoire contre le Phoenix de Sherbrooke, les Foreurs de Val-d'Or jouent encore le tour aux Estriens.

HOCKEY JUNIOR - La séquence de 14 défaites des Foreurs de Val-d’Or n’est plus. Dernière victime en lice du vert et or, le 16 décembre dernier, le Phoenix de Sherbrooke obtient de nouveau le mauvais rôle dans un gain de 8 à 5 des Valdoriens, vendredi soir, au Palais des Sports Léopold-Drolet.

Les visiteurs ont gardé leurs 20 meilleures minutes de la soirée comme on garde les chocolats M&M’s rouges…c’est-à-dire pour la fin.

En retard 4 à 3 et dominé 32 à 11 au chapitre des lancers au terme du deuxième entracte, les hommes de Maxime Desruisseaux ont complètement changé l’allure de la rencontre en troisième période avec quatre filets dans les neuf premières minutes de l’engagement.

Présentement dans sa meilleure séquence depuis son arrivée en Amérique du Nord, Samuel Fiala (9) a surpris Jacob Brochu immédiatement après la mise en jeu initiale, à l’aide d’un tir bas. Après le but de Xavier Sarrasin (11) qui donnait les devants aux Foreurs, Alexandre Guy (18) et Nathan Baril (14, 15) ont solidifié cette avance en l’espace de huit secondes. Alix Durocher (4) a confirmé le tout dans un filet désert.

«Je sentais que cette victoire allait arriver. Nos deux matchs contre Rimouski et celui contre Shawinigan, mercredi, n’étaient pas parfaits, mais je sentais qu’on allait dans la bonne direction. Les gars ont enfin été récompensés», lance avec soulagement l’entraîneur-chef.

«On a eu trois punitions en deuxième période, et ces six minutes passées en désavantage numérique nous ont compliqué la tâche. On a trouvé le moyen de rebondir en troisième période», ajoute-t-il.

Dans le camp local, Frantisek Dej (4), Israel Mianscum (26), Hugo Primeau (15), Lewis Gendron (18) et Olivier Dubois (15) ont été les buteurs. Charles-Antoine Pilote (5) et Connor Macey (5) ont fait de même pour les vainqueurs.

Opposition plus féroce

Auteurs de plusieurs erreurs mentales lors de la soirée, les Sherbrookois ont quand même donné du fil à retordre à leur adversaire, malgré le pointage final.

Alimenté par le duo Lewis Gendron et Israel Mianscum, les Estriens ont eu les devants à trois reprises, avant d’être rattrapés lors de chaque occasion. Un type de match qui rappelait celui du 16 décembre dernier, alors que ça s’était terminé dans un feu roulant offensif de 10 à 6 pour Val-d’Or.

«Sherbrooke a tout qu’un premier trio qui amène beaucoup de punch en attaque. Ce n’est jamais gagné d’avance quand une équipe a de bons joueurs comme cela», exprime Maxime Desruisseaux.

Après cet arrêt à Sherbrooke, les Foreurs se dirigent maintenant vers Gatineau pour y affronter les Olympiques, samedi après-midi. Un adversaire direct des Foreurs au classement général, les Gatinois ont remporté les trois premiers affrontements entre les deux rivaux de division.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média