Carrières dans votre région Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

07 février 2024

Pierre-Olivier Poulin - popoulin@medialo.ca

Transport collectif : une aide de 1,1 M$ pour relancer le service

Transport aînés

©Photo Depositphoto

Le transport collectif en Abitibi-Témiscamingue subit des pertes de revenus à cause de la baisse de l’achalandage.

TRANSPORT - Le gouvernement du Québec intervient pour relancer le transport collectif en Abitibi-Témiscamingue. Les trois circonscriptions provinciales se partageront une subvention totalisant environ 1,1 M$ pour améliorer le service, qui s’estompe depuis quelques années.

Frappé par une baisse de l’achalandage qui réduit considérablement les revenus, le transport collectif demeurait une option importante de la population et une alternative afin de réduire les émissions de gaz à effet de serre. Une option qui devient primordiale, étant donné l’immensité du territoire de l’Abitibi-Témiscamingue. 

«Pour garantir une mobilité durable, réduire les émissions de gaz à effet de serre et améliorer le bien-être des citoyens, notre gouvernement octroie des investissements sans précédent aux transports collectifs et adaptés. En adaptant ces services aux spécificités de chaque région et en favorisant une connectivité accrue, nous bâtissons des communautés plus inclusives, accessibles et écologiques», avance le ministre responsable de l’Abitibi-Témiscamingue, Jean Boulet. 

Le comté d’Abitibi-Ouest recevra la plus importante part du gâteau de cette aide financière, avec une enveloppe de 488 666$. Ceux d’Abitibi-Est et de Rouyn-Noranda – Témiscamingue recevront respectivement 312 991$ et 305 481$. Les sommes seront réparties au sein des différentes municipalités et MRC. 

«C’est une excellente nouvelle pour les citoyens de la circonscription d’Abitibi-Ouest. Nous avons un vaste territoire. Plusieurs personnes dépendent du transport collectif pour avoir accès à des services. Il est important de maintenir un transport collectif adapté à cette réalité», affirme la députée d’Abitibi-Ouest, Suzanne Blais. 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média