Carrières dans votre région Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Société

Retour

17 février 2024

Ian-Thomas Bélanger - itbelanger@medialo.ca

Volontariat soutenu et économie circulaire

Colloque 2024 de la Chaire Desjardins en développement des petites collectivités de l’UQAT

Colloque Chaire Desjardins Petites collectivités

©Jean Caron

Environ 75 intervenants ont participé au colloque de la Chaire Desjardins en développement des petites collectivités de l’UQAT, qui s’est tenu le 15 février 2024 à La Sarre.

Environ 75 chercheurs, entrepreneurs et organismes voués au développement économique ont participé au colloque de la Chaire Desjardins en développement des petites collectivités de l’UQAT, qui s’est tenu le 15 février à La Sarre. 

L’exercice a permis aux gens présents d’échanger sur les moyens que peuvent prendre les entreprises afin de dynamiser leur milieu à travers de nouvelles initiatives.

« Nous avons parlé du volontariat soutenu en entreprise. Par exemple, une entreprise peut libérer ses employés pour diverses fonctions comme assister à un conseil d’administration ou encore faire du bénévolat, tout en étant payé pour leurs heures normales. C’est une façon d’augmenter la participation sociale des entreprises. Sur place, les gens ont vraiment allumé sur ce principe et on voyait qu’il y avait une volonté de passer par ce genre de concept afin de développer le milieu de vie », a observé le professeur et titulaire de la Chaire Desjardins en développement des petites collectivités de l’UQAT, Hugo Asselin.

« Un autre thème abordé a été l’économie circulaire. Comment les rejets d’une entreprise peuvent être les intrants économiques de l’autre. Nous avons eu des gens qui ont présenté ce qu’ils faisaient dans leur entreprise afin de réduire leur empreinte écologique tout en demeurant compétitifs. Ça a permis de faire du réseautage entre les divers intervenants et de voir qu’il pouvait y avoir des interactions intéressantes », a ajouté Hugo Asselin.

Rappelons que le colloque s’est tenu au Motel Villa Mon repos de La Sarre, et s’adressait principalement aux diverses entreprises de la région de l’Abitibi-Témiscamingue, qui désiraient découvrir de nouvelles manières d’influencer positivement leurs milieux et réfléchir à des solutions novatrices et engageantes. 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média