Carrières dans votre région Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

24 février 2024

Pierre-Olivier Poulin - popoulin@medialo.ca

Val-d’Or perd sa blouse contre le Phoenix

Foreurs Val-d'Or - Phoenix Sherbrooke

©gracieuseté - Dany Germain

Le Phoenix de Sherbrooke amasse un premier gain sur les Foreurs, cette saison.

HOCKEY JUNIOR - Il y régnait une ambiance de carnaval, samedi soir, au Palais des sports Léopold-Drolet. Pendant que des acteurs du film culte «Slapshot» continuaient de divertir et attirer les foules dans la LHJMQ, les Foreurs de Val-d’Or ont passé tout, sauf une bonne soirée, eux qui ont été déclassés 6 à 0 contre le Phoenix de Sherbrooke.

Dernière équipe à n’avoir jamais amassé une victoire contre les Foreurs en 2023-2024, les Sherbrookois tenaient à briser ce mauvais sort, et ce, de manière sans équivoque.

Un peu à l’instar du match de jeudi contre les Huskies de Rouyn-Noranda, le désavantage numérique de la troupe de Maxime Desruisseaux a eu toutes les misères à neutraliser les jeux de puissance adverses. Ayant accordé quatre buts en cinq occasions contre la meute, les Valdoriens ont vu les Estriens marquer à trois reprises en six opportunités.

«C’est dur de neutraliser des avantages numériques quand tu en donnes six à l’adversaire. La première recette pour neutraliser l’autre équipe, c’est de rester discipliné. Ensuite, les bonnes choses vont arriver», résume l'entraîneur Maxime Desruisseaux.

«Les gars ont pas su trouver l’étincelle pour débuter le match avec le couteau entre les dents en première période. Ça nous a coûté trois buts, donc cela a mis les joueurs sur les talons», ajoute-t-il.

Propriétaire de la plus longue séquence active de matchs consécutifs avec un point, Hugo Primeau a poursuivi sur sa lancée avec deux buts et une passe pour porter son total à 11 parties de suite. Dans une légère panne sèche depuis quelques semaines, l’ancien produit régional, Israel Mianscum, a marqué un premier but depuis le 4 février, grâce à une belle manœuvre individuelle.

Absent du jeu à cause d’une vieille blessure à un genou qu’il traînait depuis quelques années (tel que rapporté par La Tribune), Samuel St-Hilaire n’a fait face qu’à 20 lancers, dont 11 en troisième période, pour sécuriser le jeu blanc.

Val-d’Or mettra maintenant le cap vers les Laurentides pour affronter l’Armada de Blainville-Boisbriand, dimanche après-midi.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média