Carrières dans votre région Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Société

Retour

28 février 2024

Chloe Pronovost - cpronovost@medialo.ca

Pédalo : à la dérive jusqu’en Abitibi-Témiscamingue

Théâtre

pédalo

©Gracieuseté - Caroline Roberge - Le Citoyen Rouyn - La Sarre

Marc Fournier à gauche et Stéphane E.Roy à droite.

La pièce de théâtre humoristique acclamée par la critique sera de passage au Théâtre Télébec de Val-d’Or, au Théâtre du Cuivre de Rouyn-Noranda et à la Salle Desjardins de La Sarre, respectivement les 12, 13 et 14 mars prochains. 

Pédalo, c’est une pièce de théâtre à huis clos sur mer pour oreilles averties où humour et manœuvres circassiennes se mêlent à la partie.

« Ce sont deux gars qui sont en vacances dans un tout inclus avec leur blonde et décident de partir en excursion en pédalo. Ils sont tannés des filles et ils veulent prendre un break. Les deux gars partent, le pédalo brise et n’arrête pas de briser. Finalement, ils se mettent à dériver jusqu’à pas trop loin de leur mort. Dans la mise en scène, on est suspendu dans les airs, on passe proche de tomber en bas du pédalo, il y a plein de choses qui se passent, donc il y a tout l’aspect performance en plus de l’aspect scénique impressionnant », raconte Stéphane E. Roy, auteur de la pièce et comédien.

Stéphane E. Roy incarne Bruno, alors que son ami de longue date Sébastien est joué par Marc Fournier que certain pourront reconnaître pour son rôle d’Yves Jacob dans la populaire quotidienne District 31. Cette mise en scène apporte son lot de défis aux deux comédiens qui ne peuvent pas sortir du pédalo pendant l’entièreté de la représentation soit pendant 90 minutes.

« On ne peut pas boire d’eau, parce que dans l’histoire on crève de soif. Pendant 1h30, on joue sans boire une seule gorgée d’eau, c’est quand même une sacrée performance. Ce n’est pas arrivé, mais au début, le directeur d’acteurs, Olivier Aubin, nous a dit que l’on pouvait mettre des couches au cas où on avait envie d’aller aux toilettes. On ne peut pas débarquer du pédalo. Ça apporte une certaine organisation au niveau des repas, par exemple on soupe très très tôt les soirs de spectacle pour être sûr d’avoir le ventre vide quand on joue. On tente aussi de ne pas tomber en bas du pédalo. Il n’y a rien qui nous retient. Au début, dans les répétitions, je t’avoue que l’on avait peur un peu », renchérit en riant Stéphane E.Roy.  

Pédalo au cinéma 

Stéphane E.Roy nous mentionne que le texte de Pédalo avait, à la base, été écrit pour le cinéma. Après une tournée réussie à travers les salles de spectacles partout au Québec, l’auteur voit son œuvre porter au grand écran. Stéphane assure au public que la version cinématographique comporte son lot de différences avec la version théâtrale, notamment dans l’ajout des deux personnages féminins interprétés par Catherine Proulx-Lemay et Camille Felton.

« Avec mon ami Benoît Roberge, qui a écrit un peu les dialogues avec moi, à l’époque il m’avait lancé le défi d’une pièce de théâtre de deux gars pognés sur un pédalo pendant 1 heure et demie. On a écrit ça, après ça il y a eu un projet de film pendant 6 ans. Finalement, on a décidé de la faire en pièce de théâtre en 2022 et ç’a été un gros succès. Le film est revenu sur la table et on est allé le tourner à l’automne à Cuba. En ce moment on est en plein montage du film qui devrait sortir en salle d’ici un an maximum. Dans le film, ce n’est pas comme dans la pièce, c’est très différent. Le film est plus dramatique, la pièce est vraiment humoristique. »

La pièce de théâtre Pédalo poursuit sa tournée. En attendant de voir le film au cinéma, rendez-vous dans une salle de spectacles près de chez vous.  

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média