Carrières dans votre région Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

14 mars 2024

Pierre-Olivier Poulin - popoulin@medialo.ca

Haltérophilie : les Championnats canadiens Maîtres de retour à Rouyn-Noranda

Haltérophilie

©Adobe Express

Plus de 140 des meilleurs haltérophiles de 30 ans et plus au Canada montreront leur savoir-faire à Rouyn-Noranda, cet été.

HALTÉROPHILIE - Rouyn-Noranda fera une véritable démonstration de force pendant la saison estivale. La capitale du cuivre sera de nouveau le théâtre pour les Championnats canadiens Maîtres d’haltérophilie, du 12 au 14 juillet.

Ville hôtesse en 2015, Rouyn-Noranda accueillera 140 des meilleurs haltérophiles de 30 ans et plus au pays, dans les installations du Cégep de l’Abitibi-Témiscamingue. Une belle reconnaissance pour le pôle abitibien, qui verra plusieurs de ses produits locaux avoir une chance de se qualifier pour des événements internationaux.  

«Plusieurs athlètes d’ici vont aussi prendre part aux compétitions. Ils vont représenter avec brio notre région, qui possède l’haltérophilie dans son ADN», soutient le président du Club d’haltérophilie Héraclès, Mario Robitaille, qui aura aussi le chapeau de président du comité organisateur de la compétition. 

Le projet pourra compter sur un appui olympique pour faire rayonner l’événement, alors que la première médaillée olympique canadienne en haltérophilie, Christine Girard, sera la présidente d’honneur. 

«Ayant grandi à Rouyn-Noranda, le Club d’haltérophilie Héraclès a joué un rôle essentiel dans mes débuts en haltérophilie. À titre d’ambassadrice de ce sport, je m’engage à soutenir et à promouvoir ces championnats. Merci au club et aux organisateurs de m’offrir cette opportunité», salue l’athlète qui a participé aux Jeux olympiques de Pékin (2008) et de Londres (2012). 

L’engouement sportif se fera sentir lors de la compétition, mais pour la Ville de Rouyn-Noranda, les retombées seront aussi importantes que pour les sportifs. 

«Durant l’été, Rouyn-Noranda se transforme. La rue piétonne bourdonne de nombreuses activités, les terrasses sont bondées et une variété d’expériences festives attendent les citoyens aussi bien que les touristes. À cela s’ajoutent nos nombreux lacs, sites de villégiature, campings et parcs. Frappés par cette atmosphère particulière, les visiteurs deviennent souvent nos meilleurs ambassadeurs, partageant leurs impressions et leurs souvenirs avec des gens à travers tout le pays», mentionne la chargée de projets tourisme au Centre local de développement Rouyn-Noranda, Nathalie Grenier. 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média