Carrières dans votre région Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Mines

Retour

14 mars 2024

Michel Ducas - mducas@medialo.ca

Minière O3 : programme de forage au Projet Horizon

On vise des résultats près de Canadian Malartic

Minière O3 Ludovick

©Capture d'écran - Le Citoyen Rouyn - La Sarre

Une campagne de forage devrait permettre à Minière O3 de vérifier la présence de métaux dans le secteur Ludovick de son Projet Horizon.

Minière O3 annonce un programme de forage de 3000 m dans le Secteur Ludovick, sur son Projet Horizon.  L’entreprise espère recouper ses forages avec des données historiques déjà présentes dans ce secteur.

Le projet Horizon est situé non loin des gisements Marban et Norlartic, qui appartiennent déjà à Minière O3, et la fosse Canadian Malartic.  En fait, le projet Horizon est situé à 4 km au nord-est de Canadian Malartic.    O3 a mobilisé deux équipes de forage pour effectuer ces travaux.  

Données historiques 

« La campagne de forage dans le secteur Ludovick du Projet Horizon est une opportunité intéressante de faire un suivi des données historiques sur un segment de 6 km dans le corridor de la faille Parfouru, a déclaré le PDG de Minière O3, José Vizquerra, dans un communiqué.  Nous allons explorer des secteurs où les cibles n’ont jamais été testées.  Nous prévoyons que les résultats de cette campagne de forage seront testés et publiés dans les prochains mois. » 

Les données de la campagne de forage seront comparées aux découvertes faites en 2012 par NioGold, qui avait trouvé, dans un corridor de 700 m dans le secteur Ludovick, des teneurs de 8,2 g/t d’or, et des teneurs de 9,6 g/t dans le secteur Parfouru, au sud, près de la faille de Cadillac et de la formation Hébertcourt.  Cette dernière formation, d’ailleurs, est détectable sur près de 30 km, dans le secteur de la mine La Ronde.  Minière O3 fait preuve d’un certain optimisme dans ce secteur, qui recoupe également un autre gisement, celui de Timiskaming.  L’entreprise estime par ailleurs qu’un vaste pan de ces gisements demeure peu ou pas exploré sur une distance de 6 km, ce qui offre beaucoup de potentiel d’exploration.  C’est d’ailleurs la première tentative d’exploration dans ce secteur par l’entreprise, une campagne de forage qui vise essentiellement à démontrer l’extension de certains gisements dans le secteur. 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média