Carrières dans votre région Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

21 avril 2024

Pierre-Olivier Poulin - popoulin@medialo.ca

Un doublé pour Le Prospecteur au 44e Gala de l’Entreprise

Microbrasserie Prospecteur - Gala Entreprise

©Pierre-Olivier Poulin - Le Citoyen Rouyn - La Sarre

Les actionnaires de la Microbrasserie Le Prospecteur : Jonathan Deschamps (maître-brasseur), Brigitte Langlois (directrice des ventes) et Philippe Lord (président).

ENTREPRISE - Le 10e anniversaire de la microbrasserie Le Prospecteur aura des raisons supplémentaires de célébrer. L’entreprise brassicole est ressortie grande gagnante du 44e Gala de l’Entreprise de la Chambre de commerce de Val-d’Or, avec deux trophées en main, dont celui d’«Entreprise de l’année», samedi dernier.

À peine sorti d’une année 2023 rocambolesque, Le Prospecteur commence à voir les fruits des investissements massifs qui ont composé les 12 derniers mois. 

En plus de mettre sur pied une usine de production de 6,3 M$ dans le secteur de l’aéroport, celui-ci a vu ses points de vente passer de 125 à 450 à travers le Québec, à la suite de la mise en marché du format cannette. Même l’automatisation du processus n’a rien arrêté au sein des employés, puisque la compagnie a pu créer neuf nouveaux emplois. 

«C’est con, mais notre usine, on l’a fait pour nos employés, car on avait des enjeux d’ergonomie et de sécurité. On a fait ça pour nos clients qui voulaient des cannettes. C’est l’un des plus beaux prix que j’ai gagnés», affirme le maître-brasseur de la microbrasserie, Jonathan Deschamps. 

Ayant rejoint le rôle d’actionnaire du Prospecteur, la directrice des ventes, Brigitte Langlois a dû sortir ses meilleurs talents de comédienne pour ne pas gâcher la surprise. Absente pendant la première partie du gala, elle a su la nouvelle de cette victoire, 30 minutes avant ses deux co-actionnaires. 

«Je ne savais pas à quelle heure j’allais arriver au gala, car j’avais un autre événement avec mes enfants. Quand ça s’est terminé, on est venu me chercher, ce qui était vraiment cool de faire ça. Je suis vraiment contente de pouvoir partager ça avec mes collègues», raconte Mme Langlois.  

Au-delà des ressources naturelles 

Dans son discours de remerciement, l’un des propriétaires, Philippe Lord, voulait mettre en lumière que l’Abitibi-Témiscamingue était bien plus que des ressources naturelles. Avec cette entreprise de transformation, il lance le message que les jeunes entrepreneurs peuvent aussi amener la région à un autre niveau économique, même si les mines et la forêt sont deux symboles très forts de l’identité témiscabitibienne. 

Comble de la coïncidence dans ce discours, Le Prospecteur a aussi mis la main sur le prix «Investissements de plus de 3 M$»…avec deux entreprises minières comme finalistes. 

«Ça démontre le vent de changement, de nouveauté et de fraîcheur des jeunes entrepreneurs, qui font que la région est ce qu’elle est présentement. Il faut que l’on continue comme ça. Notre plus grand souhait est qu’il y ait de plus en plus de gens et d’entreprises qui fonctionnent à Val-d’Or, et qui mettent les beautés de la région et la fierté en avant-plan», pense Philippe Lord. 

La SOPFEU honorée 

Parmi les quatre prix spéciaux remis en fin de soirée, Société de protection des forêts contre le feu a eu droit à une main d’applaudissements de la part des centaines de convives rassemblées à l’Hôtel Forestel.  

Au-devant du front pour combattre des incendies forestiers historiques dans l’histoire du Québec, l’été dernier, la base d’opérations de Val-d’Or a obtenu la mention du «Prix spécial du Jury».  

Le comité de sélection a salué l’agilité et la force logistique de la SOPFEU, qui a dû travailler de concert avec les municipalités, les villes, les communautés autochtones et les services d’urgence. De plus, elle a fait des pieds et des mains pour accueillir des sapeurs arrivés en renfort du Canada et de l’international. 

«Jamais notre organisation n’a été sollicitée et mise à l’épreuve par des situations hors du commun. Cette saison 2023 aura démontré que la SOPFEU est agile, résiliente et efficace. Notre personnel est capable de relever des défis de très grande envergure, avec courage et détermination», souligne l’organisme. 
 

Gagnants de la soirée 

-Service à la clientèle - Entreprise de service : Arkys 

-Service à la clientèle - Entreprise de vente : Canadian Tire 

-Production & Transformation : Béton Barrette 

-Développement des marchés : MBI Global 

-Investissement - Moins de 500 000 $ : Subway 

-Investissement – Entre 500 000 $ et 3M $ : Station Boréale 

-Investissement 3M $ et plus : Microbrasserie Le Prospecteur 

-Persévérance scolaire & Formation : Cari & Gingembre 

-Engagement socioéconomique : Location MSN 

-Employeur de choix : Sogitex 

-Écoresponsable : Eldorado Gold Québec 

-Audace & Innovation : Avionnerie Val-d’Or 

-Jeune entreprise : Clinique d’hygiène dentaire Noémie Roy 

- Pérennité : Serlivard 

-Prix spécial du jury : SOPFEU 

-Filon Paul-Giroux : Ginette Veillette 

-Personnalité de l’année : Tanya Pash 

-Entreprise de l’année : Microbrasserie Le Prospecteur 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média