Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Culture

Retour

22 mai 2018

S'immerger dans la forêt numérique

©(Photo La Frontière/Le Citoyen – Marie-Eve Bouchard)

La forêt livrera ses secrets de façon interactive et immersive dans le cadre du projet collectif La Forêt numérique, lequel sera présenté du 22 au 24 juin dans les nouveaux sentiers de la forêt Kiwanis, autour du lac Noranda.

L'expérience promet d'être plutôt inusitée, presque magique. À l'aide de sons, de lumières, de lasers et de projections, les visiteurs déambuleront dans les sentiers afin de mieux comprendre la forêt, son écosystème et la communication inter-espèces.
L'équipe de création, qui se nomme Parsi Parla, formée de finissants à la maîtrise en création numérique de l'UQAT, travaille le projet depuis 2016. Réunie pour ses compétences et personnalités diverses, l'équipe franco-québécoise est composée d'Andréane Boulanger, Juliette Pierre, Valentin Foch, Lise Kniebihler, Colin Malgogne et Jules Boissière.
Basée sur des recherches à l’UQAT
La Forêt numérique se base sur les recherches d'Emilie Tarroux et Annie DesRochers de l'UQAT portant sur la communication entre les espèces au sein des forêts. Selon les deux chercheuses en foresterie, les arbres pourraient notamment «parler» entre eux et se prévenir en cas de danger.
«On avait eu l'idée plus ou moins en même temps que lorsque Moment Factory a lancé l'idée de Tonga Lumina, Lumina Borealis et les autres, explique Andréane Boulanger. Depuis un an et demi, nous y travaillons de façon intensive.»
L'équipe a aussi testé à diverses occasions le côté technique du projet. Il y a notamment eu avec Projet 5, au sous-sol de l'Agora des Arts en 2016, puis une autre expérimentation lors des Quartiers d'hiver du FME de mars 2018. «Dans ces projets, on simulait la forêt, alors que là, elle sera là et nous la rendrons vivante», soutient Mme Boulanger.
Gratuit, mais des places limitées
Le parcours, d'une durée de 20 minutes, se veut une activité ludique, éducative, familiale et, surtout, gratuite. «Il est donc important de réserver sa visite puisque nous avons une capacité d'accueil de 35 personnes par circuit, de 21h30 à 0h30», souligne Andréane Boulanger.
Les réservations doivent être effectuées en ligne au http://parsiparla.xyz.

Rouyn-Noranda, un début

Dans un premier temps, l'équipe de création espère attirer un maximum de visiteurs dans le sentier et souhaiterait bien que le projet se poursuive.

«Plusieurs membres de l'équipe retournent en Europe après l'activité, mais le projet pourrait être repris ailleurs, car on peut le démonter, mentionne Mme Boulanger. Cependant, pour en faire une attraction permanente, il faudrait investir davantage.»

D'autres activités
La présentation de La Forêt numérique inaugurera les activités estivales de la plage Kiwanis. D'autres activités viendront enrichir la programmation, parmi lesquelles figurent un ciné-parc, des foyers extérieurs et un kiosque de rafraîchissements opéré par des jeunes du CLD. Des espaces de stationnement gratuits et du camping temporaire seront aussi ajoutés.
Les organisateurs sont également à la recherche de bénévoles pour différents postes, et ce, dès le 15 juin, date où commencera la conception du sentier numérique. Des postes pour la construction des décors et des éléments scénographiques, l'installation, l'accueil et la sécurité sont à pourvoir.
 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média