Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Environnement

Retour

08 mars 2019

Marc-André Gemme - magemme@lexismedia.ca

Qualité de l’eau: bientôt un règlement plus contraignant

Vaches ferme agriculture

©Photo L'Éclat / Le Citoyen – Marc-André Gemme

Les bandes riveraines aident à réduire l'écoulement des eaux dans les cours d'eau.

Bien que la mise en place de bandes riveraines soit une politique proposée par le ministère de l’Environnement pour protéger les cours d’eau, le schéma d’aménagement récemment adopté par la MRC d’Abitibi-Ouest va obliger les municipalités à adopter un règlement local en la matière.

«La politique du ministère de l’Environnement n’oblige pas les municipalités à intégrer cette politique dans un règlement, a expliqué la directrice générale de la MRC d’Abitibi-Ouest, Nicole Breton. Or, dans le schéma d’aménagement que nous venons d’adopter, il y a une norme qui veut intégrer la politique sur les bandes riveraines dans les règlements municipaux.» 

Les municipalités d’Abitibi-Ouest auront deux ans pour modifier leurs règlements et y intégrer la politique sur l’aménagement de bandes riveraines. De la sorte, elles auront désormais l’obligation de s’assurer que les propriétaires de terrains situés en bordure de cours d’eau respectent les normes à cet égard. 

D’autres facteurs que l’agriculture 

Bien au courant du rapport publié par l’Organisme de bassin versant Abitibi-Jamésie, la MRC d’Abitibi-Ouest concède que l’agriculture peut effectivement avoir un impact sur la qualité de ses eaux, mais que d’autres facteurs peuvent entrer en jeu. 

«Oui, il y a de l’agriculture en bordures des lacs et des rivières, mais on doit aussi tenir compte des activités de villégiature, des opérations forestières et de la présence de certaines usines à proximité de cours d’eau», a mentionné Mme Breton. 

À lire également : 

La qualité de l’eau des lacs et rivières d’Abitibi-Ouest est mauvaise

Lac Abitibi en péril: à qui ou quoi la faute?

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média