Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

14 mars 2019

Marc-André Gemme - magemme@lexismedia.ca

Encore au moins 15 ans de vie pour la mine Casa Berardi

L’avenir de la mine Casa Berardi augure bien. Hecla Québec prévoit poursuivre ses activités pour au moins 15 ans.

Le succès de la mine Casa Berardi se poursuit. La direction d’Hecla Québec affirme pouvoir continuer les opérations au nord de La Sarre pour au moins 15 ans.

À lire aussi : Automatisation et innovation à la mine Casa Berardi

 

«En 2018, on a réalisé notre meilleure année depuis l’acquisition d’Aurizon, en 2013, avec un peu plus de 162 000 onces d’or, a expliqué Alain Grenier, vice-président et directeur général d’Hecla Québec. L’usine roule bien, On est rendu à près de 3800 tonnes de minerai par jour en moyenne.» 

Pour donner une idée de l’évolution rapide des choses, à l’été 2016, la mine traitait 2100 tonnes par jour. Hecla Québec espère atteindre les 4000 tonnes d’ici la fin de l’année en cours. 

Près de 1000 travailleurs sont en permanence sur le site. De ce nombre, environ 620 sont des employés d’Hecla, le reste étant des entrepreneurs privés. 

Augmentation des réserves 

Le 15 février, Hecla Québec annonçait une augmentation des réserves prouvées et probables de l’ordre de 28 % à la mine Casa Berardi. «On est maintenant rendu avec 1,9 million d’onces de réserves exploitables, a affirmé Alain Grenier. C’est le plus haut niveau des 30 dernières années. Ça nous assure que Casa Berardi sera en opération pour au moins les 15 prochaines années.» 

Hecla Québec prévoit opérer cinq mines souterraines d’ici les prochaines années. «La grosse augmentation des réserves prouvées et probables vient de l’expansion d’un puits qu’on appelle la Principale, a expliqué Alain Grenier. Celle-ci devrait arriver autour de 2026.» 

À cela va s’ajouter un tout nouveau puits qui sera situé près de l’entrée principale de la mine. Il devrait être en opération d’ici les quatre prochaines années, dépendamment du temps qui sera requis pour obtenir les permis nécessaires. 

L’ancienne mine Est, qui est fermée depuis près de 30 ans, devrait également être remise en opération d’ici quelques années. «On a dénoyé la mine et réhabilité les accès, a indiqué M. Grenier. On a commencé à explorer aux niveaux 300 et 485 afin de trouver des extensions vers l’est parce qu’on a trouvé des indices intéressants dans ces coins-là.» 

D’autres fosses 

Bien que les découvertes récentes vont pousser Hecla Québec à se concentrer sur le forage souterrain, la fosse à ciel ouvert creusée depuis quelques années donne également de bons résultats. 

«L’idéal pour nous serait d’avoir une alimentation 50/50, soit la moitié qui vient de la surface et l’autre de la portion souterraine, a mentionné Alain Grenier. Étant donné que les fosses ont une teneur un peu plus basse que le souterrain, on devient vraiment performant lorsqu’on peut marier les deux ensemble.» 

À l’heure actuelle, la fosse produit de 1600 à 1700 tonnes de minerai chaque jour. Incluant la roche stérile, près de 22 000 tonnes de matériel sont excavées quotidiennement. 

«La première fosse dépasse de loin nos espérances initiales, a lancé M. Grenier. À un point tel qu’on a déposé une demande de permis pour l’agrandir et qu’on va bientôt déposer une autre demande de permis pour creuser une deuxième fosse.» 

Cette deuxième fosse devrait être en opération en 2020. Hecla Québec projette même en ouvrir une troisième en 2021. 

Entente avec les premières nations 

«On vient de signer un protocole d’entente avec le conseil de la Première Nation Abitibiwini de Pikogan, a indiqué Alain Grenier. On essaie d’être le plus proactif possible dans nos relations avec les gens de Pikogan.» Le but de l’entente est d’assurer la transparence entre les deux parties. Un comité de liaison a été mis en place pour, entre autres, informer la communauté des tendances ainsi que des opportunités de formation et d’emploi. 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média