Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Chroniques

Retour

04 avril 2019

Jean-François Vachon - jfvachon@lexismedia.ca

Prédictions: un autre challenge pour les Huskies?

Huskies Rouyn-Noranda Tigres Victoriaville

©Jean-François Vachon - Le Citoyen Rouyn - La Sarre

La série entre les Huskies et les Tigres donnera lieu à quelques très bons matchs

Après une première ronde plus difficile que prévu, les Huskies s’apprêtent à affronter les tombeurs de leurs rivaux naturels. Les Tigres de Victoriaville challengeront-ils la meute de la même façon que les Cataractes de Shawinigan? 

La formation rouynorandienne ressort de la première ronde sans nécessairement avoir perdu beaucoup de plumes. Du côté des Tigres, la série contre les Foreurs a laissé des traces, notamment dans le cas de leur excellent attaquant russe Mikhail Abramov. 

J’ai l’impression que la meute arrivera un peu plus prête et consciente qu’elle se doit de prendre la série une journée à la fois. Face aux Cataractes, la meute s’est butée à un gardien en forme et a ressemblé, en début de série, à une équipe surconfiante. Elle ne répétera pas cette même erreur. 

Ce que j’aime de l’équipe dirigée par Louis Robitaille, c’est qu’elle ne fait pas dans les demi-mesures. Le pilote a toujours dirigé des équipes qui aiment avoir la pédale au plancher et s’impliquer physiquement. La recette du succès des Tigres ne changera pas de sitôt. 

Un premier trio à stopper 

Pour que les Huskies soient gagnants, ils devront stopper le premier trio des Tigres. Leur capitaine, Simon Lafrance, a été un facteur important dans leur succès face aux Foreurs. Il ne faut pas oublier Egor Serdyuk ainsi que Mikhail Abramov. Anthony Poulin s’est aussi révélé dans la série face aux Valdoriens. 

Du côté des Huskies, Peter Abbandonato et Joël Teasdale ont offert de très solides performances face aux Cataractes. L’arrivée de Patrik Hrehorcak à leurs côtés a donné un nouvel élan à la meute. Rafaël Harvey-Pinard et Félix Bibeau ont aussi fini par débloquer.

 

Si les leaders offensifs continuent sur leur lancée, les Rouynorandiens ne devraient pas trop éprouver de problèmes

Brigade défensive 

Les Tigres possèdent un des meilleurs défenseurs de 20 ans en Dominic Cormier. Les vétérans de 19 ans Médérick Racicot et Jérôme Gravel apportent une touche de robustesse qui pourrait faire une certaine différence. De plus, le jeune défenseur de 17 ans Sean Larochelle présente un potentiel des plus intéressants. 

Par contre, là encore, la meute a l’avantage. Quand tu possèdes un cheval comme Noah Dobson, capable de gruger beaucoup de minutes, et que tu l’appuies avec des Justin Bergeron, Alexis Arsenault, Jacob Neveu et compagnie, disons qu’il y a pire dans la vie. 

La grosse surprise du côté rouynorandien est la tenue de Samuel Régis. Le numéro 6 a été incroyablement bon face aux Cataractes. Et on comprend pourquoi Mario Pouliot l’a autant utilisé. 

Deux bons gardiens 

Sans surprise, Samuel Harvey devrait être l’homme de confiance des Huskies. De l’autre côté, Tristan Côté-Cazenave tentera de mêler les cartes. La formation des Bois-Francs peut espérer que son gardien soit en mesure de voler quelques matchs, mais il faudra que Samuel Harvey ne dise pas un mot, car le cerbère de 20 ans est aussi capable de faire la différence. 

Ma prédiction: les Huskies en 5 parties

 

Drummondville (2) vs Sherbrooke (3) 

Les Voltigeurs se présentent en deuxième ronde sans blessé grave. Ils ont joué avec un peu d’indiscipline, mais ce ne sera pas coutume. Du côté du Phoenix, l’équipe a eu des hauts et des bas contre l’Armada. Pour moi, le point d’interrogation, à Sherbrooke, c’est le gardien. Dakota Lund-Cornish peut-il voler un, deux ou trois matchs à Drummondville? J’ai des doutes. 

Ma prédiction: Drummondville en 5 parties

Halifax (2) vs Moncton (7) 

Les Mooseheads ont eu toutes les difficultés du monde à battre les Remparts, alors que les Wildcats viennent de surprendre le Drakkar. Moncton a perdu quelques éléments face au Drakkar, mais l’équipe se présentera sans complexe face à Halifax. Francis Leclerc est en grande forme, alors que, de l’autre côté, Alexis Gravel n’a pas nécessairement démontré son côté bandit de grand chemin face à Québec. Néanmoins, la formation de la Nouvelle-Écosse a trop de talent pour échouer maintenant. 

Ma prédiction: Halifax en 6 parties

Rimouski (3) vs Cap-Breton (4e) 

À la surprise générale, l’Océanic a éliminé les Saguenéens en quatre parties, quoique la série fut plus serrée qu’il n’y paraît. Les Screaming Eagles ont profité du fait que le réservoir à essence des Islanders de Charlottetown soit tombé en panne sèche. La formation de la Nouvelle-Écosse va offrir une autre très bonne opposition à l’Océanic. Au final, le duel de gardiens entre Kevin Mandolese et Colten Ellis dictera le gagnant. 

Ma prédiction: Rimouski en 7 parties

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média