Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Économique

Retour

04 juin 2020

Patrick Rodrigue - prodrigue@lexismedia.ca

On ne peut plus douter du statut de camp minier de Fenelon

La fusion entre Wallbridge et Balmoral provoque un petit boom de l’exploration minière dans la région

Wallbridge_Fenelon

©Wallbridge Mining Company

Fenelon, le projet phare de Wallbridge, est localisé dans la région de l’ancienne mine Selbaie, à environ deux heures au nord de La Sarre et une heure à l’ouest de Matagami.

La fusion entre Wallbridge et Balmoral a donné un coup de fouet à l’exploration minière dans la région de l’ancienne mine Selbaie. À peine quelques jours suivant l’officialisation de la transaction, les annonces de projets miniers dans le secteur se sont multipliées.

Le 2 juin, la société vancouveroise Red Lake Gold a ainsi fait savoir qu’elle venait d’acquérir une superficie considérable de claims miniers immédiatement au nord de Fenelon, le projet phare de Wallbridge. Son projet Fenelon Nord, qui présente des similitudes géologiques avec les propriétés de Wallbridge, s’étend désormais sur pas moins de 259 km2. Du coup, Red Lake Gold est devenue, après Wallbridge, propriétaire de l’une des plus vastes superficies de claims miniers dans ce qu’on peut désormais qualifier de «camp minier de Fenelon».

La même journée, la société junior montréalaise Exploration Midland a annoncé qu’elle débutait une première campagne d’exploration sur son projet Gaudet, localisé à proximité du dépôt Fenelon et des découvertes Area 51 et Reaper de Wallbridge. Les travaux consisteront à effectuer des levés magnétiques aéroportés à haute définition sur une distance linéaire totalisant 1200 km à travers les 53 km2 couverts par la propriété. Ils serviront à définir des cibles pour d’éventuels forages.

Puis, le 3 juin, Great Thunder Gold Corporation, elle aussi de Vancouver, a signalé qu’elle démarrait la phase initiale d’un tout premier programme d’exploration sur les propriétés Northbound et Northbound Extension, qui suivent le prolongement du dépôt Fenelon vers le nord-ouest. Cette première phase consistera en des travaux de géophysique et d’analyses aériennes. Les données obtenues seront ensuite comparées avec celles des projets adjacents des sociétés voisines, dont évidemment Wallbridge.

Deux autres joueurs évoluent dans le secteur, avec des propriétés couvrant de larges pans de territoire. Il s’agit de la société junior torontoise Probe Metals, qui est surtout active dans la région de Val-d’Or en ce moment, et de Goldseek Resources, une société basée à London en Ontario.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média