Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Économique

Retour

29 juillet 2020

Patrick Rodrigue - prodrigue@lexismedia.ca

Le centre-ville restera piétonnier jusqu’à l’automne

Le projet continue de recevoir un accueil mitigé de la part des commerçants

Centre-ville piétonnier Rouyn-Noranda _été_2020

©Photo Le Citoyen – Thierry de Noncourt

Parmi les points à améliorer, aussi bien les commerçants que les citoyens qui ont répondu au sondage ont notamment recommandé la réduction des plages horaires de la zone piétonnière.

La Ville de Rouyn-Noranda poursuivra jusqu’au 6 septembre son projet de centre-ville piétonnier. Interpellés dans un sondage, les citoyens se sont majoritairement prononcés en faveur de l’initiative. Chez les commerçants, cependant, c’est un tout autre son de cloche.

Quatre semaines après le début du projet, la Ville désirait évaluer auprès de la population et des commerçants s’il valait la peine de le prolonger jusqu’à l’échéance planifiée au départ, soit la Fête du Travail. Avant même la fermeture de l’avenue Principale et de la rue Perreault, plusieurs commerçants avaient exprimé des réticences, voire de l’opposition. La Ville avait donc convenu de procéder à une évaluation après quatre semaines.

7 % de la population a répondu

Pendant la semaine qu’a durée la consultation, réalisée par CC Consultants à l’aide de la plateforme en ligne SurveyMonkey, 2880 citoyens et 127 commerçants ont répondu. Cela correspond à 7 % des 43 011 habitants de Rouyn-Noranda. Il s’agit d’une proportion considérée comme statistiquement significative, bien que la marge d’erreur n’ait pas été révélée.

Comme le projet ne peut se faire sans l’adhésion des commerçants, qui sont directement touchés, leur opinion a été considérée avec une importance plus grande que celle des citoyens. Les résultats pondérés du sondage (poids de 65 % pour les commerçants et de 35 % pour les citoyens) ont donc rapporté une adhésion globale au projet de l’ordre de 58,7 %, contre 41,3 % en défaveur.

Plus de deux répondants citoyens sur trois (2008 personnes, soit 69,7 % du total) se sont prononcés en faveur du centre-ville piétonnier. Chez les commerçants, l’accueil a été plus mitigé, alors que seulement 67 des 127 répondants (52,8 %) ont déclaré être en faveur du projet.

Que ce soit aussi bien chez les citoyens que pour les commerçants, Les points les plus positifs soulignés ont été l’espace pour les terrasses (35,2 % / 34,3 %), l’ambiance de vie de quartier (23,0 % / 26,9 %) et l’aménagement urbain (14,2 % / 20,4 %).

Plusieurs points à améliorer

Du côté des points à améliorer, les répondants citoyens ont surtout mentionné l’ajout de verdure (29,8 %), suivi de la réponse «autre» (21,5 %). Chez les commerçants, la catégorie «autre» est arrivée au premier rang (30,3 %), suivie de l’amélioration de la communication entre la Ville et les commerçants (27,4 %).

Que ce soit aussi bien chez les répondants citoyens que chez les commerçants, les recommandations sont pratiquement identiques: réduire les plages horaires de piétonnisation du jeudi au dimanche plutôt que sept jours sur sept; aménager un corridor d’accès pour les véhicules (par exemple, la moitié de la rue ou un sens unique); libérer des espaces de stationnement ou instaurer la gratuité des stationnements à proximité; garantir des accès spéciaux pour les gens à mobilité réduite; et mettre fin au projet plus tôt qu’à la Fête du Travail afin de ne pas entrer en conflit avec la rentrée scolaire.

Les commerçants ont aussi suggéré de prolonger la zone piétonnière jusqu’à l’avenue Larivière au lieu de sa limite actuelle de l’avenue du Portage. Quant aux citoyens, ils ont demandé à la Ville d’améliorer l’ambiance générale (animation, musique, etc.) et d’inciter davantage les commerçants à participer.

Pas encore d’unanimité

«Nous sommes conscients que le projet ne fait pas encore l’unanimité, a commenté la mairesse, Diane Dallaire, par voie de communiqué. Une évaluation plus exhaustive du projet sera donc faite plus tard cet automne dans le but de voir comment peut-on améliorer le projet pour le futur et susciter une plus grande adhésion de l’ensemble de la communauté.»

Zone_pietonne_RN_sondage

©CC Consultants

Les résultats du sondage réalisé par CC Consultants.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média