Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Covid-19

Retour

20 août 2020

Sophie Rouillard - srouillard@lexismedia.ca

COVID-19: pas le temps de relâcher les mesures

Aucun nouveau cas dans le mois d’août

Covid-19

©Depositphotos

L'Abitibi-Témiscamingue ne compte plus de cas actifs de la COVID-19.

Le Centre intégré de santé et de services sociaux de l’Abitibi-Témiscamingue (CISSSAT) confirme ce jeudi 20 août qu’on ne compte pas de nouveaux cas de COVID-19 dans la région de tout le mois d’août. 

Bien que ce constat soit rassurant pour la population, la médecin-conseil à la Santé publique, Dre Omobola Sobanjo, insiste sur l’importance de poursuivre les efforts de prévention de la COVID-19.  

«Ça peut être tentant de relâcher les mesures de prévention, mais il faut continuer de faire attention», souligne la Dre Sobanjo.  

Deuxième vague 

Le CISSSAT se prépare également à faire face à l’éventualité d’une deuxième vague. Ses plus grands enjeux: l’accessibilité et la disponibilité de la main-d’œuvre, qu’elle soit spécialisée ou non. 

«Lors des derniers mois, nous avons procédé à l’embauche de 900 personnes, rappelle Caroline Roy, présidente-directrice générale du CISSSAT. Sur ce nombre, 500 sont encore en poste chez nous, puisque plusieurs d’entre eux sont retournés dans leur domaine de travail ou sont des étudiants.» 

L’organisation fonde principalement ses espoirs sur l’arrivée de nouveaux préposés aux bénéficiaires, grâce à la nouvelle attestation d’études professionnelles en Soutien aux soins d’assistance en établissement de santé créé par le gouvernement provincial pour accélérer le processus de formation. 

Par ailleurs, la PDG du CISSSAT rappelle que si la région ne veut pas faire face à des éclosions de la COVID-19 dans les CHSLD ou les résidences de personnes âgées, tous doivent faire leur part. 

«On ne peut rien garantir, mais nous minimisons les risques, notamment en contrôlant les accès, souligne Caroline Roy. Les employés tout comme les usagers et les visiteurs doivent faire preuve de prudence et respecter les mesures mises en place.» 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média