Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

LHJMQ

Retour

09 octobre 2020

Jean-François Vachon - jfvachon@lexismedia.ca

Huskies: des erreurs qui coûtent cher

Huskies Rouyn-Noranda Voltigeurs Drummondville

©Jean-François Vachon - Le Citoyen Rouyn - La Sarre

Les Huskies ont subi un revers de 3 à 2 face aux Olympiques de Gatineau.

Les Huskies ont semblé avoir le dessus sur les Olympiques durant une majorité de la partie. Cependant, trois erreurs défensives ont coûté la victoire à la formation de Mario Pouliot qui s’est incliné 3 à 2.

«J’ai adoré nos deux premières périodes. On était sur la tâche. Notre échec avant produisait des revirements, on prenait de bonnes décisions et on se supportait vraiment bien. On attaquait les espaces libres. On générait du temps de possession et des chances de marquer», a fait savoir l’entraîneur-chef des Rouynorandiens, Mario Pouliot

Par contre, la troisième période fut une autre histoire. «Pour une raison que j’ignore, on a arrêté de faire ce qu’on faisait de bien. On a commencé à jouer sur les talons. Ce dernier vingt minutes me laisse un goût amer», a-t-il mentionné.

Le pilote voyait des points à améliorer de sa troupe, notamment chez ses défenseurs. «Ils vont devoir amener plus de rondelles au filet. On a eu beaucoup de tirs bloqués. Il faut aussi récupérer les rondelles libres. Sur le but gagnant, on était 4 et ils étaient 3. Ils ont tapé plus fort que nous et ç’a leur a permis de marquer. Ce genre de détails est important», a-t-il fait valoir.

Un joueur dérangeant

Jordan Côté s’est aussi distingué dans cette défaite. Son nom ne s’est pas retrouvé sur la feuille de pointage, mais son intensité et sa présence devant le filet auront donné de l’énergie à la meute. «Son premier weekend a été difficile. Il a compris des choses cette semaine. Il a patiné, il a pris de bonnes décisions. Il a dérange. Son style de jeu cadre parfaitement avec les Huskies. Il me rappelle Jean-Sébastien Bérubé par sa façon de jouer», a souligné Mario Pouliot.

La formation rouynorandienne devra voir ses vétérans produire plus. «Alex Labbé et Mathieu Gagnon joue du bon hockey présentement. Mais ils doivent faire preuve de plus de constance et ils doivent compléter des jeux. Un moment donné, tu dois produire. C’est la même chose avec Samuel Johnson», a-t-il exposé.

Une avance qui s’échange

Les Huskies, après un bon début de match, ont commis une erreur en première période alors qu’un revirement en territoire défensif a mené au filet de Manix Landry (2e).

Les visiteurs ont finalement répliqué lors d’un avantage numérique en début de deuxième période. Alexis Arsenault (1er) a décoché un tir du poignet précis que Rémi Poirier n’a jamais vu.

Quelques instants plus tard, Antonin Verreault (1er) profitait d’une bataille gagnée en fond de territoire pour attaquer le filet avec vitesse pour redonner les devants aux locaux.

En toute fin de période, les Rouynorandiens ont ramené une fois de plus les deux équipes à la case départ. Le tir de William Rouleau a glissé lentement derrière le cerbère adverse. Un des défenseurs de la formation gatinoise allait empêcher la rondelle de traverser la ligne rouge, mais Alex Beaucage (4e) l’a tout de suite poussé au fond du filet.

Les locaux ont repris les devants par la suite en troisième période. Profitant de l’acharnement de Manix Landry, Mathieu Bizier (1er) a récupéré une rondelle libre dans l’enclave pour marquer.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média