Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Sports

Retour

19 mai 2021

Pierre-Olivier Poulin - popoulin@lexismedia.ca

Les Foreurs à une victoire d’un billet pour la finale

Un record de concession avec un 16e gain de suite

Foreurs Val-d'Or - Saguenéens Chicoutimi

©Jonathan Roy/LHJMQ

Samuel Poulin ne cache pas sa joie, après avoir fait 3-1 en deuxième période.

HOCKEY JUNIOR - La machine verte et or continue d’accumuler les succès en éliminatoires. Avec un huitième gain en autant de sorties, les Valdoriens ne sont plus qu’à une victoire de se qualifier pour la finale de la Coupe du Président, grâce à un gain de 4 à 2, mercredi, lors du match #2 face au Saguenéens de Chicoutimi.

Le jeu en unité de cinq a de nouveau fait la différence pour la troupe de Daniel Renaud. Combiné à des arrêts opportuns de Jonathan Lemieux, l’effort collectif du vert et or leur a permis de blanchir les Saguenéens pour un deuxième duel de suite, à cinq contre cinq.

Avec une 16e victoire consécutive, les Valdoriens ont officiellement battu leur plus longue séquence de gains consécutifs, qui avait été établie en 2015-2016. Une statistique à prendre avec un léger grain de sel, étant donné qu’elle inclut les huit victoires obtenues à la fin du calendrier régulier.

Au-delà de tout cela, les petits détails ont fait la différence dans ce deuxième duel, selon les deux entraîneurs-chefs.

«Notre défensive s’assure de donner son 100% et tout le monde s’implique lorsque vient le temps de se défendre. Ça nous donne de bons résultats sur la glace, en ce moment», a souligné Samuel Poulin après la rencontre.

«Une des choses que j’ai le plus appréciées de notre équipe, c’est notre gestion de la rondelle, a ajouté Daniel Renaud. On a été patient. Quand on a eu des opportunités, on a réussi à capitaliser. Le but n’est pas de gagner par trois, quatre ou cinq buts d’écart. Depuis Noël, je répète qu’on veut apprendre à gagner des parties à 1-0 ou 2-1. En ce moment, c’est l’objectif et c’est ce qu’on réussit à faire».

Du côté de Yanick Jean, il souligne le travail du portier des Foreurs, en plus de noter un meilleur apport de sa troupe à égalité numérique.

«Je crois qu’aujourd’hui, comparativement au dernier match, on a eu plus de chances, même si on n’a pas marqué. On a développé plus de choses offensivement, tout en bougeant mieux la rondelle. Leur gardien a fait des arrêts dans des moments clés, surtout dans les 30 premières minutes de jeu», a analysé le pilote des Bleus.

Michaud, le train

Purgeant sa première partie de suspension après son coup sur Félix Lafrance lors du match #1, Jacob Gaucher a vu Émile Lauzon prendre sa place sur le troisième trio avec Jérémy Michel et Justin Ducharme. En plus de cette promotion, Zackary Michaud a fait son entrée dans la formation, aux côtés d’Olivier Picard et d’Anthony Allepot.

Sans mettre des points au tableau, les joueurs de soutien des Foreurs ont réussi le défi de compenser la perte de Gaucher, un morceau important de la ligne de centre du vert et or, surtout en situation défensive.

Fidèle à son habitude, Michaud a donné le ton à cette rencontre avec plusieurs bons coups d’épaule, une saveur qui n’est pas passée inaperçue aux yeux de son entraîneur.

«J’ai adoré l’insertion de [Zackary] Michaud, aujourd’hui, qui n’a pas joué depuis un mois. Je n’ai pas regardé les statistiques, mais je suis pas mal sûr qu’il a fini avec sept ou huit mises en échec. Tout le monde contribue et ce n’est pas juste le succès de certains individus», a-t-il commenté.

Foreurs Val-d'Or  Saguenéens Chicoutimi

©Jonathan Roy/LHJMQ

Jakob Pelletier est projeté au sol par un adversaire.

Encore le jeu de puissance

C’est le cas de le dire, les unités d’avantage numérique marchent à plein régime chez les deux opposants. Profitant de la première occasion de son équipe cet après-midi, Jakob Pelletier (3) a ouvert la marque grâce à un tir des poignets, pendant que Samuel Poulin obstruait la vue d’Alexis Shank.

Ayant fait mouche à deux reprises sur le jeu de puissance lors de la première confrontation, Chicoutimi a remis le tout par l’entremise du Russe Artemi Kniazev (4), qui a nivelé la marque en battant Lemieux entre les jambes.

En deuxième période, Maxim Cajkovic a inscrit le seul filet à cinq contre cinq de la rencontre pour redonner les devants aux Foreurs. Le Slovaque s'est défait de la couverture de Louis Crevier pour loger le disque au fond du filet à l’aide d’un tir du revers.

Quelques minutes plus tard, un tir-passe de Samuel Poulin a touché le bâton du défenseur Loris Rafanomezantsoa avant de pénétrer dans la cage défendue par Shank.

Val-d’Or s’est donné un coussin supplémentaire en troisième période avec le huitième des séries de Nathan Légaré. Sur la séquence le capitaine Jakob Pelletier a obtenu sa troisième passe et son quatrième point de la journée. Pierrick Dubé a tenté d’orchestrer une remontée en ramenant le score à 4-2 pour les locaux, mais les Sags manqueront de temps par la suite.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média