Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Environnement

Retour

13 juin 2021

Patrick Rodrigue - prodrigue@lexismedia.ca

Une traverse de tortues serpentines à Arntfield

Le MFFP veut favoriser la survie de cette espèce au statut de conservation considéré comme préoccupant

Tortue_serpentine_traverse_Arntfield

©Jean Lapointe / MFFP

Les nouveaux panneaux invitent les automobilistes à faire preuve de vigilance durant la période de mai à octobre.

Depuis le 9 juin, des panneaux avertissant les automobilistes de la présence de tortues serpentines ont fait leur apparition sur le chemin du lac Fortune, dans le quartier Arntfield de Rouyn-Noranda. On souhaite ainsi favoriser la survie de cette espèce au statut de conservation considéré comme préoccupant.

Avec une taille pouvant atteindre 35 cm de long, parfois même jusqu’à 50 cm, la tortue serpentine est la plus grosse espèce de tortue d’eau douce du Canada. Comme elle ne peut se rétracter complètement dans sa carapace, elle a plutôt l’habitude de mordre avec son bec puissant lorsqu’elle se sent menacée, ce qui lui vaut d’être nommée «Snapping Turtle» en anglais.

Au Québec, on la retrouve surtout en Outaouais, dans les Laurentides et sur la rive sud du fleuve Saint-Laurent, mais quelques populations ont été identifiées sur le territoire de l’Abitibi-Témiscamingue, principalement dans le sud du Témiscamingue. Cependant, une petite population a été repérée au lac Mud.

«Le problème, c’est que pendant la saison active, la plupart des tortues de cette population traversent au moins deux fois, souvent plus, le chemin du lac Fortune, à la croisée du ruisseau Mud. Elles le font pour se diriger vers leur site d’hibernation à l’automne et retourner vers le lac au printemps, ou encore pour se diriger vers des sites de ponte durant l’été. Les risques de collisions avec les véhicules routiers, l’une des plus importantes menaces à leur survie, sont donc élevés», a expliqué Jean Lapointe, biologiste à la Direction régionale de la faune du ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs (MFFP).

Ralentissez, mais n’arrêtez pas

Le 9 juin, le MFFP a donc installé des panneaux de signalisation sur le chemin du lac Fortune afin d’inciter les automobilistes à ralentir dans le secteur considéré comme névralgique. «Cela dit, il vaut mieux s’abstenir d’arrêter, a prévenu M. Lapointe. Il est préférable de laisser les tortues tranquilles, d’autant plus que les chances d’en voir sont franchement minces parce qu’elles sont à la fois peu abondantes et très discrètes en dépit de leur grande taille.»

La Ville de Rouyn-Noranda effectue également des opérations de contrôle des castors dans le secteur, ce qui incite le MFFP à inviter les gens à faire preuve de prudence afin de prévenir tout accident.

Tortue_serpentine

©Jean Lapointe / MFFP

Véritable char d’assaut, la tortue serpentine est la plus grosse tortue d’eau douce du Canada. Au Québec, on la retrouve surtout dans le sud de la province, mais quelques petites populations ont été confirmées en Abitibi-Témiscamingue.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média