Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Société

Retour

14 juin 2021

Jessica Gélinas - jgelinas@lexismedia.ca

Solidarité pour les femmes victimes de violence conjugale

La Maison d’hébergement L’Émeraude en Abitibi-Ouest lance une campagne de sociofinancement.

Maison hébergement Émeraude

©Amélie Bois

La nouvelle identité visuelle de l’organisme a été réalisée bénévolement par la Montréalaise Amélie Bois.

Les responsables du projet de la Maison d’hébergement L’Émeraude lancent une campagne de sociofinancement afin d’amasser des fonds pour implanter une ressource d’aide et d’hébergement pour les femmes et enfants en contexte de violence conjugale en Abitibi-Ouest. 

Pendant un mois, une vente de cupcakes sera réalisée par La Styliste Sucrée à La Sarre afin d’amasser des fonds pour L’Émeraude. De plus, des gâteaux seront mis aux enchères via la page Facebook de la pâtisserie-confiserie. Selon Julie Frenette, administratrice du projet de L’Émeraude, il s’agit d’un pas parmi tant d’autres. «Au mois d’août, une chargée de projet va se greffer à l’équipe pour mettre en place de nouvelles stratégies de financement. Plusieurs femmes entrepreneures nous ont contactées pour offrir leur aide pour la levée de fonds», a-t-elle indiqué. 

Via la campagne de sociofinancement, l’organisme lance aussi un message à la population et au gouvernement. 

«Notre espoir est de faire comprendre aux gens que nous allons avoir besoin d’eux. Nous voulons que la population se sentent interpellée par la cause. Démontrer que la communauté entoure ce projet, c’est ce qui va le rendre le plus crédible aux yeux du gouvernement. Si les gens autour de L’Émeraude se sentent concernés, qu’ils s’impliquent, qu’ils font des dons, le message qu’on envoie au gouvernement c’est que notre communauté y croit et qu’elle est derrière ce projet», a fait valoir Mme Frenette. 

Objectif de 1,8 M $ 

La Maison d’hébergement L’Émeraude a pour objectif d’amasser 1,8 M $ pour l’achat d’une maison, mais aussi pour toutes les ressources nécessaires entourant ce projet. 

«Avant d’être reconnue au niveau du programme de soutien aux organismes communautaires, il faut que la maison fonctionne deux ans sans financement gouvernemental. On s’entend qu’une maison d’hébergement, c’est une ressource 24/7 et c’est 365 jours par année. C’est une ressource gratuite pour les femmes, parce que souvent, elles vivent de l’insécurité financière. Or, tout ça demande quand même un important financement», a souligné l’administratrice du projet L'Émeraude. 

À l’aube de la levée de fonds, l’organisme a amassé 12 000 $. Ce montant peut sembler peu, mais du point de vue optimiste de Julie Frenette, il s’agit de 12 000 $ de plus vers l’objectif. 

Différentes façons de faire une différence 

Les gens peuvent contribuer à la réussite de ce projet en proposant de l’aide sous différentes formes en communiquant directement avec la Maison d’hébergement L’Émeraude via la plateforme Facebook ou en appelant au Centre de femmes L’Érige au 819-333-9706 #224. 

«Étant donné que le projet évolue très rapidement, les besoins varient d’un moment à l’autre, alors communiquer avec nous pour connaître les besoins actuels c’est ce qui est le plus aidant pour le moment, a mentionné Mme Frenette. C’est certain que nous prenons aussi les dons. Parfois, les gens n’ont pas nécessairement les moyens financiers pour en faire, alors ils peuvent contribuer en s’impliquant, en se tenant informés ou juste en partageant de l’information en lien avec le projet. C’est déjà énorme.» 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média