Carrières dans votre région Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

17 mars 2024

Pierre-Olivier Poulin - popoulin@medialo.ca

Forestiers : la défense force un match #4 contre Saint-Eustache

Forestiers Amos - Vikings Saint-Eustache

©gracieuseté - Dany Germain

Amos a brisé la glace avec moins de sept minutes à faire au match pour forcer un match #4 contre Saint-Eustache.

HOCKEY M18 AAA - Mise à rude épreuve à Saint-Eustache lors des deux premiers matchs de la série, la défensive des Forestiers d’Amos a montré un visage bien différent devant ses partisans. Une sortie qui permet aux Abitibiens d’acheter un match supplémentaire, avec un gain de 2 à 1, dimanche soir.

Pour la première fois dans cette finale de la division CCM, les Forestiers ont évité que les 20 premières minutes de la rencontre ne deviennent une ancre trop lourde à lever. En arrière 4 à 0 après l’engagement initial lors des parties #1 et #2, la troupe de Shawn Lanoue a réussi son premier objectif de maintenir une égalité au premier entracte.

Lancés pour le reste de la soirée, les locaux ont attendu jusqu’à la 54e minute du duel pour inscrire le premier but de la rencontre. Après avoir doublé la marque dans un filet désert, ceux-ci ont vu Saint-Eustache menacer en réduisant l’écart avec 77 secondes à faire, à six contre quatre. Une remontée qui n’a finalement pas eu de suite.

«Les 20 premières minutes étaient un mot d’ordre. On ne pouvait pas se permettre de retourner au vestiaire en retard 4 à 0 pour un troisième match de suite. Dans ce genre de scénario, le match se perd en première période, 18 fois sur 20. C’est plate à dire, mais même si on n’abandonne pas, ramener le pointage de 0-4 à 5-4 est très rare», affirme Shawn Lanoue.

Sans être outrageusement utilisé, le désavantage numérique des Forestiers a dû se lever dans des moments cruciaux, tels les débuts et fins d’engagement. Titulaire pour cette confrontation pivot, Xavier Delisle a sauvé les meubles à deux reprises devant un joueur des Vikings isolé avec le but au bout du bâton.

«Cebany McLean a un rôle un petit peu plus effacé, mais il a joué environ 70% de nos minutes à court d’un homme. Mis à part le but adverse où un joueur pousse la rondelle dans notre filet, on a fait du gros boulot», note l’instructeur amossois.

Une fin occupée pour Perreault

La palme de l’acteur principal des 20 dernières minutes du match a sans doute été remise à l’attaquant Lucas Perreault. Sans but depuis le début des séries, le #16 des Forestiers n’a pas pu choisir un meilleur moment pour casser la glace, lui qui a vu un retour apparaître sur son bâton pour soulever les centaines de partisans rassemblés au Complexe sportif Desjardins.

Admissible au prochain repêchage de la LHJMQ, le Valdorien a vu sa soirée de travail se terminer quelques instants avant ses coéquipiers. Chassé pour une mise en échec par derrière, celui-ci pourrait faire face à une suspension de la ligue, puisque le contact s’est produit en toute fin de partie.

La ligue devrait réviser la séquence, mais l’absence de Perreault pourrait se combiner à celle de Sheldon Rankin, qui purgeait le premier de deux matchs de suspension.

«Le but de Lucas était la concrétisation des efforts de la partie. On avait hâte d’avoir la chance de notre côté, comme une rondelle qui frappe une jambière avant d’entrer dans le but. Oui, on veut faire des beaux buts, mais je sens qu’on met les efforts. Ça aurait été dommage quasi-parfait en défensive, mais d’échapper la victoire 1 à 0», souligne Shawn Lanoue.

Sasha McGuire et Yoan Tassé ont permis aux deux belligérants de s’échanger un but avant la cloche finale. Amos tentera de forcer une confrontation ultime, en recevant de nouveau les Vikings, dès lundi soir.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média