Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

18 octobre 2017

Marc-André Gemme - magemme@lexismedia.ca

L’Abitibi-Ouest compte le plus haut ratio d’autos électriques de la région

©Photo TC Media - Marc-André Gemme

C’est en Abitibi-Ouest qu’on retrouve le plus grand nombre de voitures électriques par 10 000 habitants dans la région. La MRC se démarque également sur le plan provincial.

La Chambre de Commerce et d'Industrie d'Abitibi-Ouest (CCIAO) a organisé un dîner-conférence portant sur les véhicules électriques. L’attrait de ce type de véhicules augmente chaque année et la demande est très forte, spécialement en Abitibi-Ouest.

©Photo TC Media - Marc-André Gemme

La Ville de La Sarre a inauguré sa nouvelle borne de recharge rapide située dans le stationnement de l’hôtel de ville.

«Pour l’Abitibi-Témiscamingue, c’est dans la MRC d’Abitibi-Ouest qu’on compte le plus de véhicules électriques par 10 000 habitants et elle se classe également très bien par rapport aux autres régions du Québec», a lancé Alexandre Mercier, de l’Association des véhicules électriques du Québec (AVÉQ).

Selon lui, la proximité relative entre les villages et la ville centre de La Sarre fait en sorte qu’il est facile pour les citoyens de faire leurs voyagements quotidiens en roulant seulement en mode électrique.

Circuit électrique

«Hydro-Québec essaie de déployer un réseau de bornes électriques publiques le long des grands axes routiers», a mentionné Renault Cloutier, chef du développement des affaires du Circuit électrique d’Hydro-Québec lors de la conférence de la CCIAO.

Le Circuit a été lancé en 2012 avec l’aide de quatre partenaires, dont les rôtisseries Saint-Hubert et les quincailleries Rona. Aujourd’hui, le Circuit compte plus de 200 partenaires à travers la province.

1060 bornes ont ainsi été disposées aux quatre coins du Québec. «Ça équivaut à un déploiement d’une dizaine de bornes par semaine», a indiqué M. Cloutier.

De ces 1060 bornes, 90 sont à charge rapide, dont celle qui se trouve à l’hôtel de ville de La Sarre.

À l’heure actuelle, le Québec compte près de 18 000 propriétaires de véhicules électriques, la majorité d’entre eux étant membres du Circuit électrique.

En plus d’avoir accès aux bornes de recharge, les membres ont également accès à une application mobile qui leur permet non seulement de connaître l’emplacement des bornes mobiles, mais de contrôler à distance le niveau de charge de leur véhicule.

La réserve faunique

Un des plus grands obstacles à l’achat massif de véhicules électriques par les Témiscabitibiens est l’isolement des grands centres urbains. La réserve faunique La Vérendrye pose un problème majeur aux véhicules 100 % électriques.

Les modèles de luxe comme les Tesla peuvent traverser le parc sans problème, mais les véhicules ayant une autonomie moindre comme la Chevrolet Bolt ou la Nissan Leaf ne peuvent pas encore y parvenir.

Ce n’est pas la volonté d’Hydro-Québec qui manque. Des bornes sont prêtes à être installées dans le parc. Le problème vient de l’accès à un réseau électrique triphasé.

«Le problème vient entre Val-d’Or et Mont-Laurier, il ya un peu plus de 200 kilomètres où l’accès à un réseau électrique triphasé est impossible», a indiqué Alexandre Mercier.

Le réseau triphasé se rend jusqu’à Boyer Lodge, situé dans le secteur Louvicourt, mais s’arrête après jusqu’à Mont-Laurier.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média